18 mai 2009

Séance de rattrapage : "Paris Je T'Aime", un film collectif

Objectivement, "Paris Je t'Aime" est un ratage : aucun fil rouge, aucune cohérence pour lier une interminable succession de saynettes trop courtes, au scénario soit paresseux, soit inexistant, et ne reflétant pour la plupart d'entre elles que des idées reçues sur la "ville lumière", presque des films de touristes. Et pourtant, au-delà du fait que quelques perles sont forcément dissimulées au milieu des cartes postales banales (la "palme" revenant à mon avis à Walter Salles, pour son regard juste sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2009

QueenAdreena Live at the Astro Hall 2008

Oui, cela ne dure que 16 minutes. OK, le mixage sonore n'est pas le meilleur possible, la guitare étant un peu en retrait. Bon, le filmage est plus amateur qu'autre chose. Et puis, horreur, certains morceaux sont tronqués. Mais, s'agissant d'une très rare vidéo d'un concert de QueenAdreena, qu'importe : ces 16 minutes sont l'expression de ce que le rock peut revêtir de plus émotionnel, de plus urgent, de plus excitant, de plus impudique, de plus irrésistible. Katie Jane se bat face aux petits Japonais, toutes griffes dehors, sans sa... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2009

Séance de rattrapage : "Rien Que pour Vos Cheveux" de Dennis Dugan

Même s'il est difficile de parler de "bon" film à propos de "Rien Que Pour Vos Cheveux", qu'on ne m'empêche pas de le qualifier de "film exceptionnel" : car il a fallu à Apatow, Sandler et leur bande un culot inimaginable pour s'attaquer aussi frontalement à des sujets tels que, en vrac : la haine israelo-palestinienne, la peur du terrorisme, le racisme fondamental de la société blanche, la superficialité de l'intégrisme - soluble dans l'american way of life -, sans parler de la sexualité des femmes âgées... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2009

Séance de rattrapage : "Taken" de Pierre Morel

Affirmons-le : Luc Besson est un gros bourrin, et on ne peut espérer la moindre qualité d'un film portant sa griffe. Non, pardon, "Taken" a une sérieuse qualité, Liam Neeson, dans un contre-emploi total par rapport aux rôles moraux qu'il a quasiment toujours interprétés, et qui en devient furieusement crédible en ex-agent de la CIA à la fois fatigué et déchaîné. Pour le reste, "Taken" nous propose une vision incroyablement nauséabonde du monde, une vision ultra-réactionnaire qui va encore bien au-delà de ce que le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2009

Retour de flamme : revoir "Cars" de John Lasseter

Revoir "Cars" permet de prendre du recul par rapport à notre - relative - déception lors de sa découverte il y a 3 ans (déjà !). Si l'on avait été alors surpris par le simplisme d'un scénario pourtant personnel et cher à Lasseter - qui avait pour l'occasion repris son costume de réalisateur -, on comprend mieux, à froid, ce qui sous-tend ce poème nostalgique et parfois même inspiré à une Amérique désormais disparue (malgré le happy end, dont on sent bien combien il est fragile, et tient plus du vœux pieux que du souci... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2009

Séance de rattrapage : "The president's Last Bang" de IM Sang Soo

Merveille formaliste, à égale distance entre Scorsese, pour la crudité du regard sur un univers profondément corrompu, et de Coppola, pour une indéniable élégance opératique, "The President's Last Bang" est aussi une réussite théorique tout-à-fait surprenante : en réduisant, avec un sens du grotesque bien coréen, un événement politique majeur (l'assassinat d'un dictateur, moment-clé qui changera le destin d'un pays) à un ballet de mouvements dérisoires, d'actes à demi manqués et de conspirations idiotes et informes, IM... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2009

Séance de rattrapage : "Be Happy" de Mike Leigh

Mais que veut donc nous dire, ou plutôt nous montrer Mike Leigh, cinéaste talentueux mais très irrégulier, dans ce "Be Happy" qui devient rapidement irritant à force d'accumuler les épisodes les plus divers (farfelus, anodins, déprimants, émouvants, il y a de tout…) ? Qu'il suffit d'y croire, de rire face à l'adversité, pour qu'un jour, l'harmonie advienne quand même au sein de ce monde furieux ? Ou qu'au contraire, les façades les plus gaies et colorées cachent elles aussi un mal-être aigu ? Dans les deux cas, ça ne fait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2009

Séance de rattrapage : "Le Crime est Notre Affaire" de Pascal Thomas

Comme pour le précédent film de ce qui pourrait bien devenir une série, "Mon Petit Doigt m'a Dit", je suis resté complètement froid devant les constructions théoriques de Pascal Thomas, ce mélange trop malin de théâtralisation poussiéreuse, de citations nostalgiques et de second degré pas vraiment drôle. Si l'on évacue l'énergie, voire la magie qui se dégage du couple Frot-Dussollier, il ne reste rien de "Le Crime est Notre Affaire", l'intrigue de Maîtresse Agatha étant réduite à un McGuffin incohérent, et les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2009

"The Angel and Daniel Johnston" : Daniel Johnston Live

Il y a plein de mauvaises raisons de regarder ce concert de Daniel Johnston à Londres, et en particulier le besoin assez voyeuriste de constater "les dégats" de la maladie et de son traitement sur le cerveau d'un homme dont on pressent qu'il aurait pu être un GRAND... Evacuons donc cette souffrance, d'autant que Daniel fait de l'humour comme tout le monde, y compris sur ses propres difficultés. Musicalement, on peut regretter le choix d'ignorer - sauf un morceau ! - le côté plus "rock heavy" de la musique, un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2009

Séance de rattrapage : "Diary of the Dead" de George Romero

Ce n'est pas dans la lignée d'un "Cloverfield" ou d'un "REC" que Romero a conçu son "Diary of the Dead", mais bien comme écho au travail du De Palma de "Redacted" : ici, le traditionnel (chez Romero) retour à la vie des morts - qui ne nous impressionne plus beaucoup, à force, avouons-le ! - passe au second plan, derrière les questions très actuelles que pose la prolifération des vidéos "individuelles" sur le Net : a-t-on le droit de tout filmer et de tout montrer ? La... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :