07 août 2011

Séance (tardive) de rattrapage : "An Education" de Lone Sherfig

"Une éducation" est le genre de film qui me fait douter de mes goûts de cinéphile : superbement écrit (par mon idole "pop", Nick Hornby), remarquablement interprété, à l'anglaise (la toute jeune Carey Mulligan, le vétéran Alfred Molina, grandiose…), subtilement mis en scène, voici un film qui a tout juste dans sa manière de conter une histoire complexe, entre rires et larmes, entre drame social et comédie légère, une histoire dont on ne sait pas très bien si elle est furieusement réactionnaire (la fourmi plutôt que la cigale), ou au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2011

Séance de rattrapage : "The Green Hornet" de Michel Gondry

On aime bien Michel Gondry et ses films lunaires, doux et décalés, mais on était un peu inquiets de voir si son style si reconnaissable n'allait pas se diluer dans un blockbuster hollywoodien, et film de super héros de surcroît. Il n'en est heureusement rien, et "the Green Hornet" flotte littéralement dans une ambiance slacker et bon enfant, un humour léger mais très premier degré, qui en fait un spectacle réellement rafraîchissant, et pour tout dire très amusant. Si l'apologie de l'incompétence (Seth Rogen, très juste comme toujours)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2011

Révisons nos classiques : "Todo Sobre Mi Madre" de Pedro Almodovar (1999)

"Tout sur ma mère" nous avait enchantés à sa sortie, témoignant d'une évolution sensible d'Almodovar qui semblait faire faire un dernier tour de piste à ses traditionnels personnages hauts en couleur de putes, transsexuels, drogués, artistes bohèmes et ménagères hystériques, leur accordant une sorte d'adieu chaleureux, avant de passer à "autre chose". Autre chose ? Un cinéma du mélodrame éternel, un cinéma "féminin", sur et autour des femmes, à la manière des grands maîtres en la matière - d'ailleurs cités largement : Cukor,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2011

Promotion de films méconnus : "Les Neuf Reines" de Fabián Bielinsky (2000)

D'où vient l'indifférence critique et publique dont a souffert "les Neuf Reines" en France, alors que le film recevait éloges et triomphe au box office dans bien des pays ? Sans doute de cet état de "ni, ni" où flotte en permanence le film de Bielinsky : "les Neuf Reines" n'est ni un vraiment ce thriller au scénario super-bouclé qu'Hollywood a vainement essayé de cloner (... même si le film réserve quelques surprises jouissives, qui réjouiront tous les amateurs d'histoires bien troussées !), ni non plus un membre à part entière de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2011

"Harry Potter et les Reliques de la Mort - 2eme partie" : Harry, c'est fini !

Que cela soit clair, on ne va voir le dernier (en vrai !) Harry Potter pour voir du cinéma, d'ailleurs il n'y a jamais eu que très peu de cinéma dans la saga HP, juste du travail soigneux d'adaptation le plus fidèle possible des livres de J K Rowling, qui, quoi qu'on en pense par ailleurs (ce n'est pas de la littérature non plus) auront marqué leur époque. On avait espéré un moment - quelques minutes de sa première contribution à la saga - que le réalisme très anglais de David Yates ferait naitre quelque chose d'intéressant au contact... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juillet 2011

Séance de rattrapage : "Les Yeux de Julia" de Guillem Morales

Il y a beaucoup de choses dans "les Yeux de Julia" qui nous font aimer ce nouveau fruit du fertile cinéma d'épouvante espagnol : une application intelligente des codes hitchcockiens (la citation, comme de "Psychose" par exemple, est toujours fine, et non assénée comme référentielle), un vrai désir de faire peur "à l'ancienne", sans second degré ni clins d'oeil de petits malins, une belle mise en scène, maniérée et "à l'italienne" (il n'est pas interdit de penser aussi à Dario Argento, et il y a pire...), deux très belles idées (celle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2011

"Hanna" de Joe Wright : trop de maniérisme nuit...

Petit film décalé et ambitieux, "Hanna" lorgne sur le succès d'un Jason Bourne tout en déclinant abondamment ses références auteuristes : imaginaire directement décalqué des contes de Grimm, avec une Cate Blanchett aussi parfaite qu'incroyablement irritante en méchante sorcière, contemplation un tantinet complaisante de la déchéance du monde (Maroc, Espagne, Allemagne, tout est en friche, tout est défait, tout est affreusement laid) accentuée par l'impressionnante - et saoûlante - bande sonore des Chemical Brothers, maniérisme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2011

"Monsters" de Gareth Edwards : une belle idée, qui tombe finalement un peu à plat...

A notre époge de "mélange de genres", la jolie idée de "Monsters" est de tenter le road movie wendersien (ennui languide, vide des relations humaines, poésie de fin du monde) dans le contexte du film "d'invasion extra-terrerstre", et de formellement boucler le concept par un filmage "indie" - caméra vidéo portée à l'épaule - conjugué à ces effets spéciaux minimaux (mais efficaces...) que permet la technologie actuelle. Le problème est que, autant l'idée est séduisante, autant elle ne fonctionne que par intermittence (la danse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2011

"Pirates des Caraïbes IV" : le charme des séries...

Au quatrième épisode, "Pirates des Caraïbes" relève-t-il encore du Cinéma" ? Rien n'est moins sûr, tant on est ici dans le plaisir régressif du déjà vu, des retrouvailles avec des stéréotypes vaguement épuisés, mais toujours ludiques : le scénario sans queue ni tête qu'on n'essaye même plus de comprendre, l'accumulation d'intrigues (trahisons, alliances, en amitié comme en amour...) en dépit du bon sens, les décors surchargés, le fond de commerce fantastico-gore réjouissant (ici, jolie apparition de sirènes, il faut le souligner...),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2011

(Séance de rattrapage) "Very Bad Cops" d'Adam McKay : very raté !

Restons simples : "Very Bad Cops" (titre "français" débile) est un film "very" raté. Raté, régulièrement ennuyeux, constamment confus,... mais paradoxalement stimulant dans son ambition incontrôlée de partir d'un sujet stéréotypé et d'un scénario des plus ordinaires (les mauvais qui remplacent les bons, pataugent logiquement pendant tout le film, avant de triompher envers et contre toute attente), pour nous emmener vers une critique "politique" agressive du capitalisme financier prédateur et destructeur de la société américaine...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]