25 avril 2008

"[Rec]" de Jaume Balageró et Paco Plaza

Pas la peine, comme avec "Cloverfield" et sa hype internet, de nous dissimuler derrière un arsenal théorique : "[Rec]" n'offre rien d'autre qu'une bonne vieille virée en train fantôme, qui fera sursauter, rire, hurler parfois (les plus sensibles d'entre nous), même si l'on n'est jamais dupes du fait que l'on a affaire à un pur spectacle, et que l'on connaît d'avance tous les virages que le wagonnet prendra. "[Rec]" souffre du manque d'originalité de sa forme (on connaît la musique, désormais !) comme de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2008

"10000" ou comment bien rire au cinéma (plus drôle que "Bienvenue chez les Ch'tis")

Voici donc un navet impayable, qui m'a rassuré sur le cas Emmerich, démiurge légèrement débile qui gâche régulièrement ses "films spectaculaires" par sa propension à célébrer la vertu civilisatrice de la police ou de l'armée. Ici, on reste heureusement dans la crétinerie totale (de la préhistoire aux pyramides en 2 heures, du Tibet à l'Egypte à pied, etc.) et les joyeux poncifs réunis sans une once de second degré : devant ces situations vues 10000 fois (!) et ces dialogues - en anglais - hilarants, on regrette régulièrement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2008

"La Zona" - leur présent, notre futur...

"La Zona" est un film intelligent qui utilise les armes du cinéma le plus "populaire" - le cinéma Hollywoodien, avec sa virtuosité narrative, ses effets de suspense, son efficacité émotionnelle - pour nous parler de nous, de l'avenir de notre monde, de la monstruosité qui sommeille (d'un sommeil de plus en plus léger dans la société que la droite sarkozienne nous prépare) en chacun d'entre nous : être prêt à tout pour se protéger soi-même - ou sa famille - justifie dans bien des films l'auto-défense, mais à partir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2008

"Horton" et ses zous nous gonflent !

Nous qui nous n'avons pas eu, comme tous les petits Américains, du Dr. Seuss dans nos biberons, nous avons forcément un peu de mal à en accepter le goût à la fois amer et trop sucré des contes moralistes : oui à la tolérance (la société est riche de ses dissidents, de ses artistes), oui à l'imagination (la réalité n'est pas bordée par les limites de notre perception), mais non à cette pénible pâte molle de gags pas drôles, de rimes bas du front, de personnages creux et de situations sans enjeu. Car dans "Horton", une fois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2008

"Chasseurs de Dragons" ou le merveilleux sur tous les écrans près de chez vous !

Il n'y a finalement qu'une seule "bonne" raison d'accompagner sa fille de 8 ans voir "Chasseurs de Dragon", mais elle est loin d'être négligeable : voici un film, français de surcroît, qui vous offre 1 h 20 de voyage merveilleux dans un monde d'heroïc fantasy (pas mon dada, pourtant !) d'une splendeur ébouriffante. Qu'importe alors la pauvre linéarité de l'intrigue, le manque de profondeur des personnages qui véhiculent les habituelles niaiseries des films pour enfants (hormis une conclusion amorale bien sentie,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2008

"A bord du Darjeeling Limited" de Wes Anderson

Moins drôle et moins chatoyant que le brillant "La Vie Aquatique", "A Bord du Darjeeling Limited" est aussi moins parfaitement "bouclé" que le précédent chef d'oeuvre du jeune prodige qu'est Wes Anderson, et c'est cette superbe ouverture sur le monde - ici l'Inde, aussi photogénique (on ne se refait pas...!) que propre à engloutir tous les tourments humains - qui confère au film une maturité nouvelle, un mystère permanent, une sérénité régulièrement bouleversante, qui tranche avec la mécanique maniaque,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2008

"Soyez Sympas, Rembobinez !" : Michel Gondry déclare son amour pour le cinéma !

Michel Gondry aime le cinéma et ses spectateurs, et décide enfin avec de tonifiant "Soyez Sympas, Rembobinez" de sortir de sa chambre d'enfant et de son monde de rêves (... mais pas tout-à-fait, car la fin retrouve des accents d'utopie qui évoquent les miracles chers à Frank Capra), pour nous parler de la joie qu'il y a à créer des images, des histoires, et à les partager, loin du mercantilisme qui régit le monde "officiel" du cinéma. A la limite, on peut voir ce film comme un pamphlet politique, caché derrière une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

"There Will Be Blood" de P T Anderson : ambitieux mais largement décevant...

"There will be blood" commence superbement, avec 20 minutes muettes, telluriques, de vrai cinéma, portées par un travail musical original, impressionnant. Paul Thomas Anderson attaque ensuite progressivement l'un des thèmes majeurs de son récit, la collusion du capitalisme sauvage le plus cruel avec le fanatisme chrétien, jusqu'à la solubilité de la foi, aussi aveugle soit-elle, dans l'argent : soit un sujet passionnant, essentiel à la compréhension de l'Amérique d'hier et d'aujourd'hui, et auquel on doit les meilleurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2008

Feelgood movie : "Juno" de Jason Reitman

Enfin un "feelgood movie" directement écrit pour moi par une ex-stripteaseuse punk, qui compare les mérites de Sonic Youth et des Stooges, qui enchaîne sur une bande-son idéale les Kinks, le Velvet et Belle & Sebastian. Des dialogues qui auraient pu être écrits par Woody Allen s'il était un enfant de 77 ; une actrice, Ellen Page, au charme et à l'abattage renversants ; un récit à la morale assez maligne - ou ambigüe - pour réconcilier les extrêmes, des plus marginaux d'entre nous (être enceinte à 15 ans, une catastrophe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 février 2008

"Cloverfield" ; qu'est-ce que le cinéma sans la "croyance" ?

Depuis Hitchcock, non depuis Griffith, on sait qu'il ne peut y avoir émotion, identification aux personnages d'un film, empathie, que s'il y a "mise en scène". "Cloverfield", aussi fascinant soit-il, ne peut donc qu'être condamné à l'échec, et l'histoire (du Cinéma) en retiendra plus l'incroyable campagne "virale" sur le Net que le résultat à l'écran. Voici donc une nouvelle adaptation de "Godzilla", mâtinée de "Guerre des Mondes", construite sur un principe, qui avait assez bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,