17 juin 2009

"Au Sud de la Frontière, A l'Ouest du Soleil" de Haruki Murakami

"Il me semble que j'ai toujours essayé d'être quelqu'un d'autre. Il me semble que j'ai toujours voulu aller vers des gens et des lieux nouveaux et différents, pour m'inventer une vie nouvelle, devenir un être au caractère différent." (Page 218 de l'édition 10-18 de "Au Sud de la Frontière, A l'Ouest du Soleil" de Haruki Murakami). Je m'interroge, comment Murakami a-t-il fait pour écrire un livre SUR moi, fils unique au demeurant, sans me connaître ? Et puis, en parcourant les commentaires d'internautes sur ce beau,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2009

"Dans les Bois" de Harlan Coben - La recette du succès

C'est quand même assez fascinant de réaliser que tant d'années et de bouquins après "Ne le Dis à personne", on continue (presque) tous à dévorer la production de Coben dès sa sortie (en poche quand même, il ne faut rien exagérer, on ne mettrait pas plus de quelques euros dans ce genre de plaisanterie). Alors que ces polars sont littéralement écrits avec les pieds (à moins que ça soit la traduction, mais je n'y crois pas trop...), alors qu'ils sont visiblement le fruit pourri des techniques de creative writing assistée par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2009

"Millenium 1 - Les Hommes Qui N'Aimaient Pas les Femmes" de Stieg Larsson

Sacrifier à la mode et lire le livre dont tout le monde parle donne toujours la désagréable impression d'être un peu un mouton, jusqu'à ce qu'on se prenne finalement d'amour pour celui-ci. Alors, qu'est-ce que "Millenium" a de si différent du polar de gare "globalisé" façon Coben ou Dan Smith ? Certainement pas son intrigue, combinant habilement mais classiquement le whodunit familial en vase clos dont Agatha Christie a posé les bases voici des décennies, la fascination épouvantée mais vaguement malsaine pour les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2009

"A genoux" de Michael Connelly

Il y a forcément un instant où le vertige nous saisit, avant de parler d'un nième polar de Connelly - un auteur qu'on a vraiment aimé, il y a... longtemps, quand il nous faisait découvrir une facette encore inconnue du LAPD, et que la psyché torturée de ses personnages nourrissait ses romans de manière féconde (on se souvient forcément du "Poète" et de "Créance de Sang", ses deux meilleurs livres). Après un remarquable - et donc surprenant - "Echo park", Connelly semble revenu avec "A Genoux" à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2009

"Dans le Café de la Jeunesse Perdue" de Patrick Modiano

Seconde tentative de ma part de lire Modiano, après "Un Pedigree", et, une nouvelle fois, des sentiments mitigés. C'est indiscutable qu'il y a dans "Dans le café de la jeunesse perdue" une grande élégance, aussi bien dans l'écriture - légère, vaporeuse même parfois - que dans la narration, qui fait se succéder plusieurs narrateurs autour des mêmes "évènements" avec une subtilité indiscutable : Modiano évite "l'effet Rashomon" devenu presque bateau, tout en ne donnant jamais non plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2009

"L'adversaire" d'Emmanuel Carrère

Il y a - même ceux qui n'ont pas lu le livre le savent - à la source de "l'adversaire" d'Emmanuel Carrère, l'un des "faits divers" (terme erroné en l'occurrence) les plus terribles et vertigineux qui soient : l'affaire Jean-Claude Romand. Ayant été à l'époque et à ma manière sans doute autant frappé que Carrère - et que des milliers d'autres individus - par cette énigme à proprement parlé inconcevable, j'ai longtemps refusé de lire ce livre, et aussi de voir les deux films tirés de cette même affaire.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2009

"Dead Girls" de Nancy Lee

De temps en temps, un livre vous marque plus que d'autres, vous brûle avec une intensité différente, vous permet de toucher du doigt aussi ce que peut faire la littérature lorsque la force d'un sujet se conjugue à la pertinence d'un style. Lire "Dead Girls", le premier livre d'une jeune canadienne débutante, Nancy Lee, permet ainsi de se souvenir combien écrire - et lire - peut être essentiel dans la connaissance de l'autre, et de soi-même, ce qui n'est pas rien. Chacun des récits qui le compose est un portrait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2009

"Insoupçonnable" de Tanguy Viel

On lira les courtes 138 pages de "Insoupçonnable" avec autant de curiosité que d'exaspération, ce qui, en soit, est au moins la garantie d'une lecture "utile" : car ils sont finalement peu nombreux les écrivains qui se risquent à soumettre un genre codifié (ici, le polar) à l'épreuve de l'expérimentation (ici, l'écriture), sans en briser les règles pour autant. Car Tanguy Viel, pour soigner son style - phrases interminables véhiculant images et sensations plutôt que simples informations -, n'a pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2009

"Morsure" de Dan Nisand

J'ai longtemps retardé le moment de la lecture des 90 courtes pages du premier roman de mon ami (oserais-je l'appeler ainsi ?) Dan. Parce que, naturellement, appréciant sa prose dans les fulgurants emails dont il nous abreuve chaque vendredi, je redoutais ce passage à la "grande forme", avec le risque d'une sorte d'institutionnalisation de la belle rage qui l'anime. Parce que, aussi, je ne voyais pas comment être objectif, ce qui est la moindre des choses, face au roman écrit par quelqu'un que je connais donc... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2009

"La Classe de Neige" d'Emmanuel Carrère

Ça fait un moment que je tourne autour d'Emmanuel Carrère, à force de lire des commentaires élogieux sur ses livres, de les voir adaptés (plus ou moins bien) au cinéma. Et puis la sortie fortement célébrée de son dernier "roman" m'a décidé à me lancer, malgré ma réticence envers les romanciers français contemporains que je trouve personnellement bien moins intéressants que leurs confrères américains. Voilà, je dois dire que cette "Classe de Neige" m'a littéralement scotché. D'abord parce que la première moitié de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :