21 novembre 2011

The Subways à la Sala Caracol (Madrid) le jeudi 17 novembre

22 h 20 : le rideau rouge s’ouvre à nouveau, découvrant une scène qui paraît immense maintenant qu’elle est dégagée des retours et que la batterie de Josh Morgan est placée au fond, en ligne avec les gros amplis de Charlotte et Billy : comme ça, il y aura de la place pour que Charlotte puisse sauter comme un petit pois mexicain, et pour que Billy ait du recul pour ses fameux stage-divings... Toute inquiétude quant à la capacité de The Subways à enchaîner derrière Layabouts est immédiatement dissipée, avec un démarrage pied... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 novembre 2011

"Il était une fois en France - Tome 5" : le meilleur de la série...

L'après-guerre et le processus d'épuration / retour à la "normale" offre l'occasion à Nury et Vallée de nourrir la saga de Joanovici de nouveaux éléments historiques passionnants et de dilemmes éthiques différents (qui doit on absoudre quand tout le monde a collaboré plus ou moins ?). En adoptant le point de vue du "chasseur" - ce "Petit Juge de Melun" - plutôt que celui de Joanovici, ils offrent une mise en perspective salutaire des agissements de Monsieur Jo, qu'on a naturellement moins tendance à dédouaner. De plus, le véritable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 novembre 2011

"Fringe - Saison 2" : pas si loin que cela du niveau de "Lost"

La seconde saison de "Fringe" voit l'équipe de J.J. Abrams réaliser un quasi-sans faute, et élever la série pas si loin que cela du niveau de "Lost" : oh bien sûr, il reste encore beaucoup trop d'épisodes "accessoires" décrivant des enquêtes de la brigade sans rapport avec le thème principal de la série, sans parler d'un épisode littéralement atroce en forme de parodie "noire". Et puis on pourra encore et toujours critiquer le manque de cohérence, voire même de simple logique dans l'écheveau de situations que déroule le scénario :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2011

"The Artist" de Michel Hazanavicius : un concept qui n'est pas rigoureusement "tenu"...

On entre dans "The Artist" littéralement bluffés par la précision de la reconstitution de l'univers du cinéma muet, se sentant à la fois redevenir l'enfant émerveillé que l'on a été devant la puissance de ce cinéma des origines, et forcément un peu irrité par ce qui semble un pur exercice de style, bien dans l'esprit du travail naguère effectué avec OSS117. Et puis peu à peu, alors que le mélodrame déroule son mécanisme, on oublie l'artificialité du procédé pour profiter d'une belle histoire simple (légèrement décalquée sur "Chantons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2011

"Incidences" de Philippe Djian : pas à la hauteur du talent de Djian...

"Incidences" est le premier Djian qui me déçoit légèrement, après une longue suite de romans franchement réussis : c'est qu'en mettant ses obsessions (la littérature comme Art au sein d'un monde dont les valeurs ne correspondent plus...) et son verbe (léger, harmonieux, souvent enchanteur) au service d'un "serial killer" version française, il ne rend service ni au thriller ni à la "littérature", justement. On appréciera certainement son habituel art des ellipses qui créent ici des trous mystérieux au sein d'une fiction assez... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2011

"Drive" de Nicolas Winding Refn : déception...

Précédé par une critique des plus élogieuse et un prix à Cannes, "Drive" nous déçoit finalement : comme dans ses films précédents, Nicolas Winding Refn cède en cours de film à ses habituels démons (violence hyper-brutale, fascination pour la bestialité en l'homme), ce qui a pour effet de complètement dégonfler la belle atmosphère flottante qu'il avait créée au cours de la première partie de "Drive" (atmosphère qui lui a sans doute valu son "Prix de la Mise en Scène). Au final, on se retrouve devant un scénario sans doute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2011

Déjeuner à "l'Apicius" : excellence...

Le premier bonheur de la découverte de "l'Apicius", c'est ce précieux hôtel particulier au fond d'un bel espace vert en plein centre du 8ème arrondissement le plus agité : magique ! Et puis il y a la beauté élégante de ses salons, tout en verticalité et en couleurs ocre bruns. Ensuite le service, impeccable mais étonnamment chaleureux, loin de la classe guindée habituelle aux grandes tables de ce niveau. Au premier abord, la carte surprend par son "traditionalisme" très très français qui rebutera les jeunes âmes sensibles (escargots,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2011

Art Brut au Moby Dick Club (Madrid) le samedi 12 novembre

A 22h05, les quatre musiciens de Art Brut montent sur scène (par la salle, par la gauche de la scène comme toujours au Moby Dick Club), suivis quelques instants plus tard par Eddie Argos (plus tard, il déclarera lui-même n'être pas musicien : "D'ailleurs, jusqu'à ce matin, je croyais que la basse, c'était ça" en désignant la LesPaul de l'un des deux guitaristes, juste en face de nous sur la droite. Eddie, il a grossi (l'alcool ?) mais reste l'irrésistible showman des débuts, sans un soupçon de fatigue ou de démotivation devant le peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2011

Veronica Falls au Point Ephémère (Paris) le mardi 8 novembre

Nouveau changement complet de matériel pour le quatuor star de la soirée, Veronica Falls. Un peu plus de lumière que pour les sets précédents, un côté "ligne claire", pop moderne et fraîche, de la gentillesse et de l'enthousiasme, les deux garçons et les deux filles de Veronica Falls nous changent agréablement de la mine renfrognée de ExitMusic. Et quand ça démarre, c'est encore beaucoup mieux que ce à quoi je m'attendais : ces rythmes syncopés, ces deux voix, masculine et féminine, qui se mêlent, pas très justes, mais tellement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2011

"Le passage de la nuit" de Haruki Murakami : pure perfection...

De tous les Murakami que j'ai lus, "le Passage de la Nuit" est sans doute celui qui laisse le sentiment le plus pur, et le plus parfait à la fois. Paradoxe, les différents récits qui le composent en se superposant l'espace d'une seule nuit sont tous des récits d'angoisse, de violence, de trouble et de perte, mais l'art de Murakami est de les envelopper d'une sérénité mélancolique qui nous touche au plus profond de notre âme : un peu paresseusement, on dira qu'il s'agit là de l'universalité de la poésie, qui fait que la prostituée... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,