27 décembre 2007

Petit livre stimulant, grand bonheur : "Le Syndrome du Prisonnier" de Lewis Trondheim

Je n'avais pas forcément suivi la seconde carrière de Trondheim, après sa rupture radicale et sa dépression (?), et la lecture de ce second tome de ses "Petits Riens" procure d'abord l'immense bonheur de retrouver à la fois un grand artiste - au talent graphique et narratif de plus en plus mûr et affirmé, certaines planches ici étant à mon humble avis formellement magnifiques - et une sorte d'ami, dont les idiosyncracies nous font sourire, mais nous rappellent finalement combien le monde - que nous prenons si souvent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2007

Hommage à Of Montreal : "The Past is a Grotesque Animal"

Assisterait-on, en 2007, à un début de retour du "Krautrock" ? C’est en tous cas une surprise, au milieu du magnifique dernier album de Glam Rock et de Surf Pop psychédélique de Kevin Barnes, que de découvrir ce « Past.. », lente montée hallucinée et hallucinante vers la transe, sur une boucle de synthé, portée par des « ouh ouh » qui – second degré – attisent forcément notre sympathie pour le diable... Certains pourront trouver cela prétentieux (Barnes cite quand même Bataille), voire déprimant (il reste quelque chose dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2007

"I'm Not There" de Todd Haynes : revoyez plutôt "No Direction Home" de Scorsese !

Fan de Dylan comme de Todd Haynes, l'un des rares jeunes réalisateurs américains qui "cherche", je me réjouissais à l'avance du concept puissant derrière "I'm Not There" : la figuration de divers aspects de la personnalité de Dylan comme de l'univers de ses chansons par des acteurs différents (un jeune noir, une femme, des acteurs d'âge différent...). Las ! "I'm Not There" échoue lourdement à nous intéresser, ses différents fragments variant de l'anecdotique (les problèmes de couple entre Heath Ledger et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2007

10 ans d'attente pour ça !? "Le Grimoire des Dieux" de Le Tendre et Loisel

Est-ce le temps (10 ans ou presque depuis le tome précédent de "la Quête...") qui finalement tue l'envie ? Est-ce la démission de ses propres créateurs (Encore un nouveau dessinateur, Loisel crédité pour la "mise en scène" et la "direction graphique", on rigole !) ? Quelque chose s'est cassé dans ce second tome du second cycle, "Avant la Quête", du Grand'oeuvre de Le Tendre et Loisel. On suit les péripéties d'un récit trop classique d'Heroïc Fantasy, frôlant la balourdise à force de manquer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2007

"La Visite de la Fanfare" d'Eran Kolirin

Il est toujours difficile d'émettre des réserves à propos d'un film aussi évidemment "gentil" et "intelligent" - on pourrait ajouter l'adjectif "nécessaire", puisqu'on rêve ici de ce qui rapprocherait les juifs et les arabes - que "la Visite de la Fanfare", et il serait plus confortable de faire la liste, comme la majorité des critiques enthousiastes, de ce qui est réussi : la finesse de l'humour "tatiesque" de la mise en scène (merveilleuse scène de drague "pilotée"),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 décembre 2007

Séance de rattrapage : "Tarnation" de Jonathan Caouette

Filmer sa vie pour la sauver : un geste magnifique, exécuté avec brio par l'un de nos frères d'outre-Atlantique, abreuvé des grands films fantastiques des 70's, fan de rock'n'roll. Enregistrer les preuves tangibles de l'amour pour ne jamais oublier qu'on aime : qu'on aime sa mère, au cerveau ravagé par les électro-chocs et les drogues... Qu'on aime aussi ses grands parents, qui ont condamné leur fille à cette schizophrénie destructrice. Regarder en face la folie furieuse de ses proches pour conjurer la montée de sa propre déraison :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2007

Il est rare d'être déçu par un Mizoguchi, mais... ("l'épée Bijomaru")

Voici un Mizoguchi qui, pour une fois, laissera le spectateur occidental moderne pour le moins décontenancé : comment comprendre le film sans en connaître le double contexte historique (les conflits entre l'Empereur et le Shogun de la fin de l'ère Edo, où se passe l'action, et les contraintes de la production cinématographique japonaise durant la seconde guerre mondiale quand "L'épée Bijomaru" a été réalisé... On a bien besoin du secours d'un historien !)? On reste un peu interloqués devant de superbes images guerrières,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 décembre 2007

Revoir - enfin ! - "Un Mariage" de Robert Altman, 30 ans plus tard...

Trente ans après le choc enthousiasmant de sa découverte, à une époque où la liberté de ton et la méchanceté d'Altman définissaient littéralement le cinéma contestataire US, que reste-t-il de "Un Mariage ?". Ayant littéralement créé un genre, aujourd'hui des plus "à la mode", pour le meilleur et souvent pour le pire, celui du "film choral", Altman reste clairement indépassable dans sa facilité à superposer dans un même film, voire dans un même plan personnages, intrigues et même dialogues : à la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2007

Arcade Fire à l'Austin City Limits Music Festival le 15 Septembre dernier

Est-il possible de s'améliorer quand on est déjà au sommet ? Arcade Fire, sur scène à Austin le 15/09/07, apporte sa réponse : depuis le début de la tournée "Neon Bible" et le mémorable concert de l'Olympia, Arcade Fire a tourné, tourné, et rôdé son spectacle jusqu'à en faire une redoutable machine de guerre, où chaque morceau est désormais joué au paroxysme de sa puissance émotionnelle : impossible d'empêcher l'accélération cardiaque, les larmes aux yeux, les mouvements frénétiques, face à cette musique extériorisant de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2007

Un nouveau Lubitsch remasterisé en DVD !

Moi qui suis fan absolu de Lubitsch, j'ai toujours eu du mal à aimer cette "8ème Femme de Barbe-Bleue" que les critiques placent pourtant régulièrement au sommet de l'oeuvre du maître de la comédie. La vivacité des réparties, l'ingéniosité continuelle de la mise en scène, qui contribue au moins autant que les dialogues au flux permanent de gags, la divine élégance des fameuses ellipses Lubitschiennes, tout est bien là, avec en bonus le charme assez brutal de Gary Cooper, ici d'une beauté surhumaine contrastant ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :