16 juillet 2007

Une (assez) bonne raison de vous arrêter chez Total cet été...

L'été a aussi ses petits bonheurs : au coeur des atroces transhumances autoroutières, on s'arrête sur les aires d'autoroutes surpeuplées et on se voit recevoir pour un plein d'essence une jolie BD promotionnelle. Et surprise, on découvre "Kid Paddle" - et on rit beaucoup... Dans le même registre (à succès) que le sinistre et lobotomisant "Titeuf" et le vieillot "Petit Spirou", "Kid Paddle" a pour lui deux atouts : en se focalisant sur l'obsession de son héros pour l'univers virtuel et monstrueux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:15 - - Permalien [#]

15 juillet 2007

En souvenir de Joe

Exceptionnellement, vu notre passion commune pour Joe Strummer et The Clash, je laisse la parole à mon ami et vieux complice de concerts, Gilles P. : "La mort de JOE STRUMMER, il y a presque cinq ans, m'avait profondément ému. J'ai beaucoup pensé à lui, tous les jours pendant de longues semaines, comme si j'avais perdu un ami très cher. Oh bien sûr je ne l'ai pas connu personnellement mais, l'ayant beaucoup écouté et vu à de multiples reprises à la tête de son gang THE CLASH (et non Le Clash) en concert pendant la révolte... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:48 - - Permalien [#]
10 juillet 2007

Jett Rock'n'Roll à Paris

Connaissez-vous le mouvement "Jett Rock'n'Roll" ? Non ? Moi non plus, jusqu'à hier soir, rassurez-vous ! Il faut dire qu'on ne compte qu'un seul groupe qui se réclame de ce mouvement...: "Guitar Wolf", trio punk-noisy-garage et déjanté japonais (si si !), dont le leader-guitariste voue un culte à Joan Jett (cela vaut mieux qu'à Rachida Dati, si vous voulez mon humble avis !). Et ils jouaient en ville, hier soir, en ce mois de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:39 - - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2007

Séance de rattrapage : Le Labyrinthe de Pan, de Guillermo del Toro

Encore un très beau film curieusement boudé par les spectateurs français à l'époque de sa sortie, qui est en train de tenter une deuxième vie avec sa sortie en DVD. Très recommandé de se risquer - à condition d'avoir le coeur solide et un bon paquet de mouchoirs à la portée de la main - à le visionner. Voici ce que j'écrivais à l'époque de sa sortie en salle (Novembre 2006) :"Wow ! Alors que son "Labyrinthe de Pan" commence sous des auspices peu attrayants, avec un scénario alternant de manière assez scolaire les scènes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:35 - - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2007

Délices et horreurs de la "Traversée du temps"

"La Traversée du Temps" est un film trompeur, qui intègre- et noie un peu - un thème fort (l'obsession d'un personnage pour une image, un instant, qui n'est pas, ou pas vraiment, advenu, un peu comme dans la "Jetée" de Chris Marker - comme le signalaient les Inrocks...) dans la chronique légère d'une adolescence banale (comment l'amitié devient amour, au milieu des conflits habituels entre lycéens). Il souffrira de sa trop grande "duplicité", égarant un peu notre patience dans un marivaudage Rohmerien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:37 - - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2007

Icky Thump : le Blues de demain

Bonne nouvelle : "Icky Thump" réconciliera les nostalgiques des crises de guitare de l'époque "Elephant" avec ceux qui ont été séduit par les aventures rythmiques et mélodiques de "... Satan", et offre la démonstration éclatante que l'obsession, un rien puérile, de Jack White pour le Blues ne limite en rien sa capacité à ouvrir de nouvelles perspectives musicales. En injectant deux mesures de "Ziggy Stardust" et une pincée de "Tomorrow Never Knows" dans son blues de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:28 - - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2007

Parlez à votre petit frère avant qu'il ne soit trop tard (Art Brut : "My Little Brother")

Parce qu’il faut bien rire de notre propre folie, “My Little Brother” aura été cette année le portrait le plus hilarant de notre jeunesse (qui dure encore, par quelque aberration de la nature, prolongeant notre adolescence au delà du raisonnable...) rock’n’rollienne : “My little brother just discovered Rock & Roll / There's a noise in his head, and he's out of control / How's he living? / With all of that unforgiving / See him on the dance floor go now / Boy those moves I just don't know how”... Le diabolique Edie Argos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Permalien [#]
05 juillet 2007

Un restaurant excessif : le Market - 15 Avenue Matignon - Paris 8e

Trop branché (ouais ! on est quand même à deux pas des puissants de notre pays, on se dit qu'on y croisera peut-être Sarko et Cecilia !), trop zen (salle superbe, service classe, rien à dire), trop compliquée la cuisine (esthétiquement, un régal que ces petites portions superbement assemblées au milieu d'assiettes très design, du point de vue du goût, c'est variable, on va de l'inutilement complexe au vraiment raffiné), trop cher (à quoi vous attendiez-vous en vous pointant à cette adresse ?) : c'est le Market, et tout le monde en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:00 - - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2007

Alex Turner est un petit con ! - Arctic Monkeys au Zenith

C'est quand j'ai vu Alex Turner jeter rageusement sa guitare par terre (et, en passant, l'exploser) parce que les roadies l'avaient mal accordée - avoir une guitare parfaitement accordée est l'une des obsessions de ce "charmant" ado, qui n'hésite pas à arrêter le concert à plusieurs reprises pour vérifier l'état de sa 6 cordes - que je me suis dit : "Putain ! (passez-moi l'expression...), quel petit con, ce mec !". Il faut dire que cela faisait déjà pas mal de temps que son attitude incroyablement ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2007

Séance de rattrapage : Pusher de Nicolas Winding Refn

Passée relativement inaperçue lors de sa sortie en salle l'année dernière, la trilogie "Pusher" bénéficie d'un lancement tonitruant dans son édition DVD de luxe : en citant avec enthousiasme Scorsese et Tarantino, les marchands espèrent conquérir un jeune public toujours avide de violence extrême et de bons mots en phase de devenir culte. Mais que voit-on vraiment dans "Pusher", le premier film ? Un jeune réalisateur sans argent, qui filme à l'arraché et non sans enthousiasme le quotidien de crapules patibulaires... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Permalien [#]