22 janvier 2011

"Les Gouttes de Dieu 10" : retour bienvenu à la quête des "apôtres"...

Après le désenchantement des deux précédents volumes, ce 10ème tome du manga oenologique "les Gouttes de Dieu" nous rassérène un peu : comme quoi, la fratrie Agi devrait bel et bien se concentrer sur son intrigue principale, la recherche des 12 apôtres... On apprécie particulièrement le concept très ambitieux qui sera au coeur de la recherche du troisième apôtre, disons pour simplifier le lien entre un vin et un souvenir "chaleureux" dont il s'agit de matérialiser l'essence à travers les éléments qui constituent le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2011

Elliott Murphy & Olivier Durand à la Sala Clamores (Madrid) le mercredi 19 janvier

Ce n’est qu’un peu avant 22 h 15 qu’Elliott Murphy et Olivier Durand apparaissent, parce qu’il a bien fallu laisser trois quarts d’heure pour que les gens s’installent laborieusement à leur table dans la salle : on commence comme toujours très soft, avec cette espèce de mise en place « low key » habituelle aux sets d’Elliott. Le problème, c’est que, même quand le concert devrait monter en puissance comme d’habitude (A Touch of Mercy, Sonny, du lourd, non ?), il ne se passe RIEN, mais rien de rien ! Le son est désagréablement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2011

"Le Mentaliste - Saison 2" : Patrick Jane revient et frappe à nouveau

Objectivement, et au risque de choquer ses très très nombreux fans, "le Mentaliste" n'est pas une bonne série TV : voici un "feuilleton" qui fonctionne "à l'ancienne", sans avoir rien appris ni voulu apprendre de la série moderne, et sans même avoir la décence de traiter son sujet avec le minimum de sérieux (à la différence des "Experts", série à laquelle "le Mentaliste" s'apparente largement, qui a au moins le mérite de "parler boulot" avec un peu de compétence...). Voici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2011

"Mer Noire", le dernier Largo Winch : Il y en a marre !

Bon, il y en a marre ! Marre de relire une fois de plus la même intrigue, avec les mêmes mécanismes, et le même déroulement : Largo Winch, qu'on a adoré, ronronne et radote, au point qu'il est incompréhensible que Van Damme n'ait pas la moindre véléité de renouveler sa série, qui ne manque pourtant pas de potentiel du fait de la pertinence de son sujet (le capitalisme peut-il être moral ? La seule aventure moderne est-elle celle de l'Argent ?) ! Dans ce registre, on notera quand même avec plaisir les tentatives - appliquées et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2011

"Animal Kingdom" de David Michôd : une vraie réussite pour un premier film...

Il est toujours passionnant de voir un nouveau metteur en scène tenter une approche nouvelle sur un thème classique, comme celui de "Animal kingdom" : à partir d'un scénario qui peut rappeler celui des premiers thrillers / tragédies familiales de James Gray par exemple, Michôd expérimente avec succès une approche formelle entre somnabulisme hébété (belle incarnation du personnage principal d'adolescent au corps d'adulte) et stase douloureuse. "Animal Kingdom" atteint ainsi quelques sommets de tension... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2011

Révisons nos classiques : "Kill Bill Volume 1" de Quentin Tarantino

Kill Bill 1 est le plus formaliste des films de Tarantino, donc le plus criticable de par son obsession à venir recréer les formes les plus avancées de la culture pop (ou non) - ici mangas et films de samouraïs - sans les justifier outre mesure par un scénario complexe (ici, la vengeance, rien que la vengeance) ou par une aspiration transcendentale comme dans "Inglorious Basterds". Pourtant, cette indéniable pureté formelle (c'est aussi, et de loin, le film le moins bavard de Tarantino, et c'en est même surprenant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2011

"The Besnard Lakes are the Roaring Night" : un album hors du commun, et pas tout-à-fait convaincant...

Célébré un peu partout sur la planète par les gens intelligents et de bon goût, « The Besnard Lakes Are the Roaring Night » (quel titre !) m’a personnellement laissé un peu froid : j’ai bien vu d’où le groupe venait (My Bloody Valentine meets Neil Young et les Beach Boys, pour faire simple) et où il voulait aller, vers un rock psychédélique à la fois aérien (climatique, même...) et entêtant, mais j’ai personnellement trouvé que cela ne fonctionnait qu’une fois sur deux, parce que trop souvent la force (ou la beauté...) des morceaux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2011

"Butterfly House" de The Coral : mais pourquoi est-ce que ce disque ne fonctionne pas ?

J'ai longtemps hésité avant d'écrire sur cet album, parce que j'adore The Coral, parce que tout le monde a l'air convaincu qu'il s'agit d'un chef d'oeuvre, alors que moi, je m'ennuie légèrement chaque fois que je l'écoute : rien pour fixer vraiment mon attention au delà des mélodies agréables (mais réminiscentes de bien des choses que le groupe a déjà composées avant...) et de l'originalité de la démarche psychédélico-country pop du groupe (mais qui n'a pas changé d'un pouce depuis la naissance de The Coral...), et surtout très peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2011

"NEDS" de Peter Mullan : encore raté !

"NEDS", le dernier Peter Mullan, un cinéaste qu'on apprécie pour sa rudesse "prolétarienne" et qui tranche avec 99% de ses confrères réalisateurs, mais que l'on redoute pour sa tendance à asséner ses vérités comme des coups, passe assez près de la réussite pour qu'on ne se sente pas frustré d'écrire : "Encore raté, Peter, sorry !". C'est que le film commence de manière assez impressionnante, avec une justesse et une finesse qui rappelle l'époque du grand cinéma-BBC anglais des années 70 (le fait que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2011

"Infinite Arms" de Band of Horses : pas tout-à-fait la grandeur attendue...

Un album qui s'ouvre par un morceau aussi enchanteur que "Factory", et qui, ensuite, enchaîne sans coup férir avec les mélodies subtiles de "Compliments" et "Laredo" paraît d'emblée destiné à être un "grand" disque. Las ! La suite, à quelques rares occasions près, déçoit largement les attentes, tant il se dégage peu à peu de "Infinite Arms" une sensation de fadeur agravée par un sentiment gênant de "déjà-vu", ou plutôt de "déjà-entendu" : sur le web, on trouve... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]