20 septembre 2010

eels à la Riviera (Madrid) le samedi 18 septembre

21 h 30, à l’heure pile, la scène s’obscurcit, mais on a encore droit à 5 bonnes minutes de ce qui me semble être la Bande Son d’une comédie musicale hollywoodienne classique (mais je peux me tromper), ce qui est un peu long avant que Mark Everett (c'est-à-dire eels) monte sur scène, avec sa guitare électrique vert clair. Combinaison blanche, plus grand que je me l’imaginais, Mark est entièrement dissimulé derrière sa barbe fournie, ses lunettes noires et son bandana : un look original, amusant, tant qu’on le voudra, mais qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2010

"Plastic Beach" de Gorillaz : la fin de l'inspiration ?

Gorillaz a d'abord été un concept. Malin mais puissant. Puis on s'est rendu compte qu'il y avait des idées, bonnes, et de la musique, souvent stimulante, parfois ébouriffante, derrière. Au troisième album, malheureusement, il semble que l'inspiration se soit tarie, qu'il ne reste plus que ce fameux concept, se parodiant lui-même dans un délire très second degré d'auto-dissolution, voire de putréfaction. "Plastic Beach" ? Oui, tout-à-fait ! On n'entend ici que du bruit blanc, du hip hop jazzy exsangue, la bande son atone... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2010

"Miserere" de Christophe Grangé : mais pourquoi donc continue-t-on à le lire ?

Je dois avouer que les précédents Grangé avaient épuisé ma patience, à force d'intrigues surréalistes et de scènes d'horreur difficilement supportables : la fascination "intellectuelle" pour le "Mal" de notre seul vrai auteur français de thrillers grand public dissimulait de plus en plus mal une grande complaisance envers des scènes sadiques difficilement justifiables. Quand "Misere" commence, on se dit qu'on tient peut-être là un digne successeur du "Vol des Cigognes" ou des "Rivières... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2010

"Tomorrow Morning" de eels : retour vers le bonheur ?

Alors que la critique unanime s'esbaubit sur le "retour au bonheur" de l'incurable pessimiste qu'est Mark Everett, qu'entend-on en fait sur "Tomorrow Morning" ? Toujours beaucoup de tristesse, comme si le début d'une nouvelle histoire (d'amour) et la remontée vers la lumière ne laissaient de toute manière guère d'illusions. Pas mal de gimmick électro bricolés à la cave qui nous renvoient aux premiers efforts de eels. Deux trois mélodies formidables, oui, vraiment formidables qui élèvent le disque vers des sommets... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2010

Revoir TOUT Rohmer : 5. "La Collectionneuse"

Au premier regard, "la Collectionneuse" est construit sur un sujet assez proche de celui de "la Carrière de Suzanne" : deux hommes à la goujaterie insupportable - leur "supériorité" basée non pas sur la puissance de l'argent, mais celle de la pensée philosophiques (dandysme et nihilisme exhibés avec arrogance comme des armes de combat quotidien) - se moquent d'une jeune femme, la manipulent, mais ne révèlent en fin de compte que leur propre impuissance à vivre, derrière les mensonges d'une parole qu'ils... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2010

"Together" : première rencontre ratée avec The New Pornographers

"Together" est ma première rencontre avec le power pop à la réputation grandissante de The New Pornographers, combo canadien à géométrie variable - comme il semble être d'usage là-bas... Et, malgré une poignée de jolies chansons aux mélodies entraînantes ou même mémorables, entre hystérie pop façon Sparks / Queen et sucre doux post Beach Boys, en passant par des dérives progressives façon Supertramp... je dois admettre que, écoute après écoute, rien ne passe ni ne se passe entre cette musique et moi. Les chansons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2010

RIP : Claude Chabrol...!

Chabrol est mort. A 80 ans, avec tous les abus de bonne chère dont on le soupçonne, ce décès n'a rien de surprenant, et encore moins de révoltant. Pourtant, il va falloir maintenant se résigner à vivre chaque année sans un "nouveau Chabrol", et ça, ça frôle l'insoutenable. Un peu comme une année sans "nouveau Woody Allen"... Un frisson glacé me parcourt l'échine, comme ils disent. Il va bien, au moins, hein, Woody ? Bon, Chabrol, ce n'est pas vraiment un cinéaste - un maitre à penser comme Rohmer, un monument... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2010

"Adèle Blanc-Sec" : le "gentil" Besson ne comprend décidément rien à l'ironie du désespoir de Tardi

Etant fan absolu de Tardi et de sa délicieuse Adèle, détestant viscéralement le cinéma de Besson depuis plusieurs années, comment puis-je être impartial devant cette étrange adaptation par l'un des pires cinéastes au monde de l'un des plus purs chefs d'oeuvre de la BD contemporaine ? Première erreur : le casting, car la rieuse et délicieuse Louise Bourgoin peine à incarner la froide et méchante Adèle, dont elle ne sait que faire et ne saisit que la mauvaise humeur superficielle. Seconde erreur : l'abandon (logique chez un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2010

"When Universes Collide", une immense chanson de révolte et d'espoir de Gogol Bordello...

« Two helicopters with machine guns / Over the slums, proudly will glide / So when the universes collide / Son, don’t get caught on the wrong side ». Faut-il être un émigré ukrainien comme Eugene Hütz - débarqué au Brésil à l’aube de la reconnaissance internationale après des années de galères – et avoir bourlingué à travers toute la planète, pour ainsi saisir la peur et la haine des favelas cariocas ? Pas nécessairement... Mais il faut un vrai talent, presque un certain génie, pour transformer ces chants de révoltes et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2010

"The Runaways" de Floria Sigismondi : à côté du bon film "rock"...

Même si les Runaways ont été bien moins révolutionnaires que l'auto-biographie de Cherie Curry, ici illustrée (et produite par Joan Jett, la crédibilité est totale…), voudrait nous faire croire, on ne rechignera pas devant une petite leçon d'histoire white-trash-punk en ces temps bien pensants. Et ce d'autant que le trio d'acteurs menant le film est impeccable (la palme revenant encore une fois à l'incroyable Michael Shannon, dont chaque apparition sur un écran est stupéfiante, et qui nous fait ici un Kim Fowley digne de sa légende)…... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]