16 août 2010

Séance (tardive) de rattrapage : "Eragon" de Stefen Fangmeier

L'été étant la période propice à la consommation de navets, en voici un beau, et gratiné. "Eragon", qui n'a guère pour excuse que de viser le public des 10 - 12 ans, nous offre une relecture / plagiat soporifique des thèmes désormais ultra-usés de Star Wars et du Seigneur des Anneaux, avec des effets spéciaux peu engageants, et des interprètes manquant de talent ou de conviction, selon les cas (combien de telles bouses des génies comme Irons ou Malkovitch peuvent-ils aligner avant d'avoir totalement détruit leur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2010

"Un Roman Russe" d'Emmanuel Carrère

Après avoir suivi avec bonheur Emmanuel Carrère dans ses romans ou essais fortement "conceptuels", qui le voyaient travailler le réel au moment où celui-ci se délite sous la puissance pertubatrice de l'esprit humain (un peu comme chez P.K.Dick, sauf que chez Carrère, la souffrance est plus aiguë et l'horreur est littéralement inévitable), j'étais un peu inquiet de lire un ouvrage apparemment totalement autobiographique. Or "Un Roman Russe" est tout aussi théorique que "l'Adversaire" ou "la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2010

"London Calling - Live at Hyde Park" de Bruce Springsteen

1974: "J'ai vu le futur du rock, il s'appelle Bruce Springsteen". 35 ans plus tard, le Boss, droit dans ses bottes et son E Street Gang reprennent le London Calling du Clash à Hyde Park devant des dizaines de milliers de personnes. Et puis Badlands, Night, et puis Promised Land, et Racing in the Street (bouleversant, tout simplement), et puis Born To Run, bien sûr, l'hymne intime de tant de générations de gens simples qui ne peuvent qu'éternellement courir pour fuir une vie de plus en plus dure et une mort de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2010

"Les Gouttes de Dieu 8" : trop, c'est trop...

Et si, à force de vouloir augmenter la complexité de ses énigmes oenologiques, Agi commençait à dépasser les bornes dans ce tome 8 des "Gouttes de Dieu" pour le moins outrancier ? Quand l'un des adversaires cherche la purification par la souffrance dans un désert glacé aux confins de la Chine (et y trouve l'amour - enfin, une scène sensuelle...), l'autre joue les Hercule Poirot face à une seconde énigme redondante dont on saisit mal la manière dont elle nourrit le sujet principal du livre, l'identification du 2e apôtre à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 août 2010

"Je suis très à cheval sur les principes" de David Sedaris : quand l'humour est ennuyeux...

Sedaris a plutôt une bonne réputation, en tant que stand up comedian (ce beau métier d'artiste typiquement américain) et "écrivain" (en fait, ce sont ses sketches qu'il me paraît mettre en forme dans ses livres, mais je me trompe peut-être...). Pourtant, lire dans son intégralité "Je suis très à cheval sur les principes" s'est avéré pour moi une épreuve, dont j'ai eu du mal à voir la fin (et on ne parle que de 330 petites pages !). J'admets que lire un humoriste, quel qu'il soit, dans une version traduite est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2010

"Inception" de Christophe Nolan : pas tout-à-fait l'événement annoncé...

Entre les univers virtuels qui s'enchassent à la "Matrix" et les doutes existentiels de Philip K. Dick, Nolan a décidé qu'il était temps de proposer un nouveau blockbuster hyper-intelligent (... enfin, plutôt hyper-complexe) et totalement conceptuel. Tant le scénario exigeant une concentration de tous les instants que la mise en scène un peu trop syncopée (Nolan sacrifie toujours un poil trop aux effets à la mode) transforment la vision de "Inception" en un véritable parcours du combattant, qui ne sera pas du goût... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 août 2010

Mal manger pour cher : l'art de (mal) vivre à la française...

Un dimanche midi d'été ordinaire dans la France profonde (Mercurey, petite ville vinicole de Bourgogne) : dans une salle de restaurant qui se veut sophistiquée (poutres apparentes, décor vieille France poussiéreuse sans aucun bon goût), quatre vieux couples sont assis en silence à chaque coin de la salle, ils n'ont plus rien à se dire depuis un quart de siècle et vont au restaurant - gastronomique - le dimanche comme on allait jadis à la messe. Il n'y a pas vraiment de service dans la salle, sans doute parce que se payer du personnel... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 août 2010

"Tournée" de Mathieu Amalric : new burlesque et cinéma magnifique...

"Tournée" est ce que l'on peut appeler un film généreux et l'on en ressort littéralement comblé. Comblé par le spectacle troublant, et peu à peu magnifique offert par les sensuelles strip teaseuses du New Burlesque, filmées sur scène et hors scène - avec très peu de fiction autour de cette chair féminine qui en dégage tellement par elle-même - par Amalric avec une justesse, une attention, un amour qui ne faiblit jamais. Comblé par le portrait de ce "producteur" (de cinéma, de télévision, de shows, qu'importe...)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 août 2010

"Night and Day" de James Mangold : beau programme...

Il y a derrière ce "Night And Day" au parfum de blockbuster léger parfait pour l'été un beau programme, certainement plus ambitieux que l'affiche du film ne le laisse croire (deux stars, de l'action, etc.) : le retour de la comédie policière / poursuite amoureuse où un Hitchcock a jadis excellé, un changement de registre à la fois radical et finement amené pour un Tom Cruise que l'on n'en finit plus d'admirer quand il fait ainsi rire, un indéniable sentiment d'inquiétude devant les déséquilibres intimes que l'on entrevoit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2010

"Life During Wartime" de Todd Solondz : évolution et déception...

J'ai lu ci et là que Todd Solondz n'évoluait pas depuis le "choc" de "Happiness" : "Life During Wartime" qui en est la suite, dix ans après, me semble au contraire montrer une évolution - vers moins de cynisme, plus d'émotions - qui, malheureusement, ne porte pas particulièrement ses fruits ici. C'est que, faute d'une vraie profondeur de personnages qui continuent à réagir selon des stéréotypes (ou des anti-stéréotypes, mais c'est pareil) programmés par le scénario, les scènes "de cinéma"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]