21 juillet 2010

Revoir TOUT Rohmer : 4. Ma Nuit Chez Maud

Peut-on filmer le discours philosophique ? Oui, ou en tout cas Rohmer le peut, et sans nous ennuyer un instant, et ce serait la une autre preuve de son immense génie que cet incontournable, ce célébrissime "Conte Moral" (sans aucune morale, bien entendu, comme d'habitude) qu'est "Ma Nuit Chez Maud". Mais bien entendu, rien n'est aussi simple, car l'austère philosophie pascalienne, qu'il réfute d'ailleurs largement, n'intéresse pas tant Rohmer que l'interaction des idées et des principes, quels qu'ils soient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2010

"Soul Eater 8" d'Atsushi Ohkubo

Alors que Soul Eater continue à dérouler son programme ultra-typique de manga pour ado (intrigue devenue incompréhensible, introduction permanente de nouveaux personnages sensés renouveler la dynamique des combats et apporter de nouveaux concepts ébouriffants), le lecteur fatigué continuera à se raccrocher au graphisme inspiré - pas forcément très lisible, mais c'est si beau, tout cela ! - ainsi qu'aux quelques rares moments de pause ou de comédie, rafraîchissants au milieu de toute cette débauche d'énergie finalement assez gratuite.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2010

Revoir TOUT Rohmer : 3. Le Signe du Lion

De prime abord, ce premier long métrage de Rohmer n'a pas grand chose à voir avec son travail ultérieur, ni thématiquement, ni formellement. "Le Signe du Lion", avec sa conclusion mélodramatique et surjouée, son insistance à fixer le destin de son triste héros à la dérive dans les étoiles (curieux dernier plan), est un film très imparfait, régulièrement ennuyeux (la sensualité des jeunes femmes, qui annonce le futur Rohmer, ne justifie pas les longs plans d'un Paris estival, dur et froid), manquant et de propos et de point... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2010

"Le Rayon de la Mort" de Daniel Clowes

Peut-être pas le meilleur livre de Clowes, "le Rayon de la Mort" restera néanmoins comme l'un de ses plus sombres. Les hasards de l'actualité nous le feront comparer à "Kick Ass", pour à la fois en rapprocher le thème (être un super héros au milieu de l'Amérique banale, quotidienne) et en opposer le traitement (au final, rien ne sert à rien, si ce n'est à empirer les choses, soit le pessimisme un tantinet cynique typiquement Clowesien). L'absurdité de la vie quotidienne est ici à hurler, accentuée par l'impuissance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2010

Morcheeba à la Sala Heineken (Madrid) le mercredi 14 juillet

La Sala Heineken se remplit lentement, l'attente est longue, 1h30, sans première partie, mais Morcheeba entre en scène quelques minutes avant l'heure : c'est plutôt plaisant de découvrir un "vrai groupe", le duo Ross Godfrey (uniquement à la guitare ce soir) - Skye - au premier rang, avec quatre musiciens additionnels, un bassiste dragueur à gauche et les trois autre derrière, pour les appuyer (rappelons que le frangin Godfrey, n’est pas musicien au sens propre du terme et ne tourne donc pas…). C'est moins plaisant de se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2010

Révisons nos classiques : "Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick (1999)

"Je sais ce qu'on va faire maintenant... - Quoi donc ? - Baiser !". La filmographie de l'un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma se clôt donc - de manière inattendue mais superbement jouissive - sur le mot "Fuck!", sans que l'on puisse en tirer la moindre conclusion définitive, et heureusement... Avant cela, on aura suivi le pathétique Tom Cruise (enfin, Bill...) perdu dans un labyrinthe de fantasmes érotiques rapidement morbides, sans que l'on puisse jamais démêler ce qui est réel de ce qui relève... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2010

Explorons les "Archives" de Neil Young : Volume 1, Disc 6

On sait combien 1970 a été une année phare pour la créativité de Neil Young, l'année de "Déjà Vu", mais surtout de "After The Goldrush", le premier vrai chef d'oeuvre de la longue carrière du Loner… Un "After The Goldrush" dont "Topanga 3" constitue au final une version alternative - prises légèrement différentes, ordre des chansons modifié, qualité sonore supérieure, grâce au support DVD - plaisante mais aucunement révolutionnaire. Complété d'inédits à l'intérêt pour le moins variable (on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2010

"Femmes du Caire" de Yousry Nasrallah : la difficulté d'être une femme dans l'Egypte actuelle...

Autant évacuer immédiatement le "problème" de "Femmes du Caire" : un souci totalement déplacé de la "belle image", une mise en scène qui cherche - sans la trouver, d'ailleurs - une sophistication formelle inutile, ou même déplacée par rapport à la rudesse de son sujet : la difficulté, voire l'horreur d'être une femme dans l'Egypte actuelle, entre corruption gouvernementale et montée d'un intégrisme de plus en plus sévère. On mettra cette "faute de goût" régulièrement gênante sur l'inexpérience... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2010

"Kick-Ass" de Matthew Vaughn : un film trop "bète" pour ses ambitions ?

Je suis resté dubitatif devant "Kick-Ass", dont j'ai du mal à m'expliquer le succès notable à travers une bonne partie de la planète : démarrant sur une bonne idée (confronter l'univers imbécile des superhéros dont l'Amérique raffole à la brutalité de la réalité) et faisant preuve d'un (désormais habituel) humour geek pas déplaisant, le film de Vaughn loupe complètement son virage vers… autre chose, sans doute parce qu'on ne sait pas très bien ce que cet "autre chose" pourrait être... L'ultra-violence sanguinaire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2010

The Pains Of Being Pure At Heart : rien de nouveau sous le soleil noise / indie pop...

Je ne suis pas très sûr pourquoi cet album (fort honorable au demeurant) de The Pains of Being Pure At Heart ne me fait pas grand chose : il y a pourtant ici un mélange assez bien fait de la sûreté poétique des Smiths avec la fragilité touchante de Belle & Sebastian, avec en bonus la vitalité des meilleurs disques des Bats (ah ! les Bats ! Grand groupe trop méconnu...) et des poussées noisy que n'aurait pas reniées The Jesus & Mary Chain... Que de bonnes références donc, et même que des groupes que j'ai adorés en leur temps...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :