28 février 2010

(Séance de rattrapage) "Numéro 9" de Steve Acker : surestimé !

On connaît le conte de fée de la genèse de ce "Numéro 9", l'intérêt engendré par le court métrage fascinant de Shane Acker qui lui a permis d'étendre sa vision sur un peu plus d'une heure. Les critiques, fascinés par la beauté du monde post-apocalyptique construit par Acker (qui, en fait, n'est pas particulièrement révolutionnaire par rapport au travail de nombre d'animateurs de jeux vidéo, mais il y a fort à parier que les critiques de cinéma n'ont qu'une connaissance limitée de cet univers-là..), m'ont semble-t-il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 février 2010

(Séance de rattrapage) "Hôtel Woodstock" de Ang Lee... Aimer un film pour de mauvaises raisons ?

Oui, je suis parfaitement conscient que l'immense plaisir que j'ai pris à regarder le "Hôtel Woodstock" de Ang Lee n'est guère lié aux qualités intrinsèques du film, même si celles-ci sont indéniables : au delà de la mise en scène précise et "sereine" d'Ang Lee, toujours un poil impersonnelle (c'est un reproche systématique qu'on lui adresse...), et de son attention sincère à la vérité de ses personnages (qui finit toujours par toujours par toucher juste, au bon niveau d'empathie), voici un film qui retravaille... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2010

The Fiery Furnaces au Moby Dick Club (Madrid) le mardi 23 février

Mise en place rapide et efficace du matériel de The Fiery Furnaces, en moins de 10 minutes, le groupe mettant lui-même la main à la pâte : basse à gauche, batterie au centre et guitare à droite, avec un petit ampli Fender devant lequel je me suis résolument planté en attendant ma dose de putain de fucking NOISE... puisqu'on m'a annoncé que je ne devais pas m'attendre à la complexe subtilité des albums !!! Pas de claviers donc, ce qui surprend, "I'm Going Away" étant principalement construit autour de ceux-ci...A 21 h... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2010

Silk & Soya : l'excellence de la "fusion" au dessus du AlCampo d'Alcobendas !

Quelle drôle d'idée d'aller percher un restaurant ultra-branché, sophistiqué au dernier étage d'un centre commercial sinistre et d'un hypermarché défraîchi ! Voici plus de 6 mois que j'habite à deux minutes du "Silk & Soya" d'Alcobendas, sans soupçonner un instant qu'il s'agit là d'une sorte d'enseigne haut de gamme de la gastronomie "fusion" espagnole ! Il a fallu que des collègues de boulot m'en parlent avec enthousiasme (ah, les "makis" où le jamón serrano a remplacé l'algue japonaise... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2010

(Séance de rattrapage) "Esther" de Jaume Collet-Serra : un bon moment d'inconfort et de stress...

Ce qu'on aime chez les jeunes cinéastes espagnols dévoués au renouveau du fantastique, c'est leur manière louable de prendre le genre au sérieux, loin du second degré ricanant ou du gore décérébré de leurs collègues anglo-saxons. Il est vrai que le scénario de "Esther" n'est pas d'une originalité folle, même s'il contient une "révélation" finale assez bien vue, mais l'application de Collet-Serra à en tirer le maximum de tension et d'angoisse grâce à une mise en scène classique, voire même parfois intelligente, ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2010

"I'm Going Away" de Fiery Furnaces : rarement la musique expérimentale a été aussi plaisante...

Mais que se passe-t-il ici ? On a entendu parler d'un groupe expérimental, déstabilisant, et on entend sur "I'm Going Away" une musique américaine fondamentalement "sans âge", entre jazz swing et gospel lumineux, avec des mélodies "pop" séduisantes, souvent même entraînantes. Il y a, il est vrai, cette étrange voix androgyne qui fait naître une ambigüité presque déplacée par rapport à toute l'énergie primitive que dégagent les chansons. Il y a aussi une poignées de volte-face mélodiques ou rythmiques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2010

"Shutter Island" de Martin Scorsese : l'un des films les plus éprouvants que j'aie vus depuis longtemps...

Évacuons d'abord la déception que nous ressentons tous depuis des années de voir Scorsese, qui a inventé avec quelques copains à la fin des seventies un cinéma américain moderne, travailler désormais bien docilement dans le genre "entertainment". Avouons aussi notre désarroi devant son intérêts pour un sujet si peu scorsesien que la schizophrénie, sujet qui aurait bien sûr mieux convenu à un Cronenberg ou à un Carpenter. Et admirons le talent du couple infernal Scorsese-DiCaprio, nous emprisonnant dans une mécanique ultra... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2010

Le "Kanpai", un excellent restaurant Japonais à Madrid

(Bien) manger japonais à Madrid est un défi : alors qu'à Paris, sushis et sashimis ont essaimé depuis 5 ans, poussés par la large communauté asiatique, souvent au détriment de la qualité, Madrid reste encore une ville où cette mode n'a pas tout-à-fait triomphé. Le "Kanpai", à deux pas de la Gran Via est une bonne solution pour combler votre envie aigüe de "bonne" gastronomie nippone, sans trop vous ruiner pour autant. Dans une ambiance intime mais sombre (on est en sous-sol, il n'y a pas de véritable fenêtre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 février 2010

"Them Crooked Vultures" : le supergroupe pour notre époque

Il y a chez Homme, Grohl et JPJones une vraie joie d'avoir trouvé la formule de Them Crooked Vultures, et leur exubérance transpire littéralement de chacun des morceaux - la plupart imposants - de ce premier disque qui frôle régulièrement la monstruosité pure. Bien sûr, Homme semble avoir abandonné pour un temps son sens des gimmicks pop accrocheurs, Grohl paraît cantonné dans un rôle de session man brillantissime, et Jones a tiré le groupe vers un blues rock impérial mais plus conventionnel que le punk rock qui avait engendré Nirvana... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2010

(Séance de rattrapage) "Bancs Publics" de Bruno Podalydès : qui trop embrasse...

Les frères Podalydès reviennent à Versailles, qui a vu leur naissance en tant que cinéaste et acteur… Et décident de réaliser une sorte de film-somme, faisant le point sur les absurdités et les malaises (existentiels, oserons-nous dire) de notre vie : au travail (les mesquineries), dans un parc (les tourments de l'amour ou de la solitude), dans un magasin, etc. Les saynètes, habitées par nombre d'acteurs prestigieux qui viennent faire un petit tour et puis s'en vont, sont forcément inégales, et le film s'enlise même franchement à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]