18 juillet 2009

"Astro Boy - Anthologie 01" de Osamu Tezuka

Il suffit d'être clair : Tezuka est l'un des vrais génies de la BD et du dessin animé à la fois, au niveau des Disney, Miyazaki ou Hergé, et Astro Boy est son grand oeuvre. Il est aussi l'un des inventeurs du manga moderne, soit quand même l'une des formes de littérature dominantes en ce début de XXIè siècle. Tout cela est bien connu désormais, presque "institutionalisé", mais ne garantit pas pour autant notre plaisir à la découverte d'une oeuvre datant du début des années 50. Or, Astro Boy est tout simplement soufflant,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:56 - - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2009

"Le Prince de Sang Mêlé - Harry Potter 6" de David Yates : quelques grammes bienvenus de finesse...

Qu'est-ce qui fait que, nonobstant un scénario qui se prend les pieds une fois de plus dans la lourde complexité des derniers pavés de J.K. Rowlings, "le Prince de Sang Mêlé" nous donne ainsi l'impression d'être, non seulement le meilleur film de la saga Harry Potter à date, mais aussi un vrai bon film de cinéma ? Le recul d'un cinéma de pure illustration, où les chefs décorateurs et les responsabes des effets spéciaux hollywoodiens ont la main mise sur le "look and feel" du film ? Certes, on n'a pas encore vu de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:40 - - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2009

"The Eternal", le dernier album de Sonic Youth

Éternel ? Jeunesse ? Deux mots qui illustrent bien le dilemme - en forme d'impasse, peut-être même - dans lequel se trouvent pris nos bruitistes favoris : car quelque part, même si jouer du rock "extrême" passé 50 ans fait toujours sens (certains diraient que cela en fait même plus qu'à 20 ans, contrairement aux idées reçues du marketing jeuniste triomphant...), comment affronter l'écueil de la redite, de l'inspiration qui tourne en rond ? "The Eternal" est un album extrêmement brillant, complètement gratifiant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:59 - - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2009

Le France, à Montceau-les-Mines : presque une bonne raison de visiter le coin..

Vous ne connaissez pas Montceau-les-Mines ? Tant mieux. Pour paraphraser une vieille blague anglaise sur un type qui semble se réjouir des tourments que lui infligent les diablotins de l'Enfer, et à qui le Diable demande la raison de sa béatitude : "Je peux supporter n'importe quoi, je viens de Montceau-les-Mines !"... Or, au milieu de cette ville laide et sinistrée, centre d'une région minière sinistrée - ils en ont tellement honte qu'ils veulent rebaptiser la ville "Montceau-en-Bourgogne", le genre... -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:59 - - Permalien [#]
14 juillet 2009

"Mountain Meadows", pour découvrir une musique différente, celle de Elliott Brood

Encore peu connue, la musique de Elliott Brood enchante déjà pourtant depuis longtemps nos songes : quand nous parcourions à cheval avec les cow-boys de notre enfance les grandes prairies ensoleillées d'un Ouest imaginaire, un banjo désaccordé accroché à la selle de notre cheval, ou alors que nous nous enfoncions dans les sombres vallées d'un désespoir amoureux étouffant, bercé par des cuivres langoureux, cette musique était déjà là. Insaisissable et changeante, entre danse endiablée et symphonie un rien grandiloquente, entre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:02 - - Permalien [#]
13 juillet 2009

"Megan - W.E.S.T Tome 5" de Dorison / Nuri / Rossi : une série trouve son ton...

"Megan" est une excellente surprise : après 4 tomes qui m'avaient laissé dubitatif, avec une créativité graphique qui jouait contre la lisibilité de l'histoire, et des scènarios hyper-ambitieux et confus, le cinquième volume de W.E.S.T. est tout simplement fascinant de bout en bout. En délaissant la fresque historique (même s'il reste - et c'est très bien comme ça - un contexte judicieux, celui du capitalisme (déjà) inhumain et barbare d'il y a un siècle) pour se recentrer sur le fantastique pur (une histoire de possession... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:45 - - Permalien [#]

12 juillet 2009

"L'Age de Glace 3" de Carlos Saldanha : coup de barre ?

On a bien aimé "l'Age de Glace" 1 et 2, grâce à leur drôle d'humour un peu masochiste et facilement absurde, leur côté un peu mal fini de films d'un studio de seconde zone, et surtout leur perpétuelle inventivité. Dans ce troisième volet d'une saga qui marque donc le pas, on ne peut pas s'empêcher de ressentir un effet de fatigue, de répétition, que ce soit dans le scénario qui reprend les poncifs les plus éculés du genre "films de dinosaures", ou dans les rapports entre les personnages principaux, qui ne sont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2009

"Un Zoo en Hiver" de Jirô Taniguchi : auto-biographie et mélodrame en mode mineur

Sans doute faut-il accepter que nous avons déjà lu le meilleur de Taniguchi, et que chaque nouveau livre du maître du manga "adulte" sera une légère déception par rapport à l'enchantement du "Journal de mon Père" ou de "Quartier Lointain". "Un Zoo en Hiver", auto-biographie des années de formation de Taniguchi comme mangakan commence de manière un tantinet plan plan, le classicisme parfait du dessin de Taniguchi ne contrastant pas assez avec la relative banalité de son sujet. Et puis, et puis,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2009

"Whatever Works" de Woody Allen

Mais si, mais si, contrairement à ce que le personnage principal annonce dans les 5 premières minutes de "Whatever Works", le dernier Allen est un "feel good movie", dont on sort un grand sourire aux lèvres et le coeur en joie. Objectivement, "Whatever Works" - joli titre illustrant le pragmatisme un peu désabusé qui irrigue le scénario - est un tout petit Allen : mise en scène minimale, très "au théâtre ce soir" avec entrées et sorties des personnages et accumulation progressive du nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:51 - - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2009

"La Route" de Cormack McCarthy

A bien y réfléchir, je n'irai jamais recommander la lecture de "La Route" de Cormac McCarthy à aucun de mes amis. Non pas que ce livre soit mauvais. Non, il s'agit même probablement de l'un des livres les plus impressionnants, les plus intelligents que j'aie lu depuis de nombreuses années. Le problème, c'est que lire les courtes 250 pages qui le composent s'apparente à la pratique d'un sport extrême, mais aussi probablement effroyablement destructeur : il n'est pas rare d'avoir à s'interrompre, disons toutes les 50 pages,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Permalien [#]
Tags :