09 août 2011

Séance (tardive) de rattrapage : "Dans ses yeux" de Juan José Campanella : mieux que l'Oscar du meilleur film étranger standard

Couronné par l'Oscar du meilleur film étranger - souvent un mauvais signe -, "Dans ses yeux" est indiscutablement un film "consensuel", déclinant avec finesse et intelligence un scénario malin conjuguant thriller, mélodrame passionnel et critique politique d'une époque (la dictature) où le pire advint en Argentine et tant de vie furent broyées. Récit de survivant - en flashback - et de désillusion, le film de Juan José Campanella court sans doute après trop de lièvres à la fois et n'en attrape finalement aucun : l'histoire d'amour se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2011

"La Planète des Singes : Les Origines" de Rupert Wyatt... Celui-ci, on ne l'avait pas vu venir !

La franchise de "la Planète des Singes" ? Après une poignée de films des seventies oubliés (sauf le premier, bien entendu) et un remake raté par Tim Burton, on n'en attendait pas grand chose. Et puis survient ce "… Les Origines", qu'on se prend comme une grande claque : un scénario redoutablement logique et efficace, totalement au "premier degré" - ce qui est si rare de nos jours -, une interprétation parfaite (James Franco et Andy Serkis, ce dernier surpassant son travail déjà remarquable dans "le Seigneur des Anneaux" et "King... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2011

Séance (tardive) de rattrapage : "An Education" de Lone Sherfig

"Une éducation" est le genre de film qui me fait douter de mes goûts de cinéphile : superbement écrit (par mon idole "pop", Nick Hornby), remarquablement interprété, à l'anglaise (la toute jeune Carey Mulligan, le vétéran Alfred Molina, grandiose…), subtilement mis en scène, voici un film qui a tout juste dans sa manière de conter une histoire complexe, entre rires et larmes, entre drame social et comédie légère, une histoire dont on ne sait pas très bien si elle est furieusement réactionnaire (la fourmi plutôt que la cigale), ou au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2011

"Happy ! 3" : le tennis a trouvé en Urasawa son meilleur "metteur en scène" possible...

  Un tome entier - ou presque - consacré à un match de tennis ? Et ceci sans une seule baisse de tension, comme si l'on était en plein thriller ? Le troisième volume de la saga pour adolescentes "Happy !" est encore une preuve de plus de la maîtrise - du génie plutôt - graphique et narratif de Urasawa, qui nous laisse au bout de 300 pages haletants, presque aussi épuisés que son héroine après 3 sets infernaux, et devant la perspective d'un tie break décisif. Notons en particulier l'habileté avec laquelle Urasawa offre un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 août 2011

Séance de rattrapage : "The Green Hornet" de Michel Gondry

On aime bien Michel Gondry et ses films lunaires, doux et décalés, mais on était un peu inquiets de voir si son style si reconnaissable n'allait pas se diluer dans un blockbuster hollywoodien, et film de super héros de surcroît. Il n'en est heureusement rien, et "the Green Hornet" flotte littéralement dans une ambiance slacker et bon enfant, un humour léger mais très premier degré, qui en fait un spectacle réellement rafraîchissant, et pour tout dire très amusant. Si l'apologie de l'incompétence (Seth Rogen, très juste comme toujours)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2011

"The Future is Medieval" de Kaiser Chiefs : tragique absence d'inspiration...

Evacuons d'abord le débat sur le fait que "The Future is Medieval" n'est pas un véritable album de Kaiser Chiefs, du fait de son ingénieux statu de compilation de tout un tas de possibilités d'albums DIY disponibles sur le net, cela, on s'en moque un peu. Ou plutôt, intégrons joyeusement que Kaiser Chiefs ont voulu transcender leur image de groupe pop à succès / bas du front, en prouvant qu'ils pouvaient innover dans toutes directions possibles. Voici donc un patchwork sans aucune cohérence interne (au point que le groupe est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2011

"Bliss Release" de Cloud Control : un album miraculeux !

Cela faisait longtemps qu'on avait pas vu arriver un tel disque des Antipodes : depuis les Go-Betweens, depuis les Chills aussi, ce sentiment de respiration, de plénitude que doit conférer le fait de respirer sous des cieux plus grands que les nôtres, et qui se traduit par des mélodies gorgées de soleil, d'air et de vie, et des performances vocales qui vous saisissent au plexus. Mais la vraie, l'incroyable singularité du merveilleux "Bliss Release" (quel album bien nommé !) de Cloud Control, c'est son exubérance musicale stupéfiante :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2011

"Soil 3" de Atsushi Kaneko : majestueux...

S'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans le manga de Atsushi Kaneko, ce sont les scènes de violence, ou de simple action : son graphisme détailliste, allié à l'absence de grisé, rend en effet la lecture de nombre de pages difficiles, ou au moins pas très attrayante, et le récit - complexe, c'est son charme - de "Soil" en ressort confus. Voilà, c'était LA critique que je souhaitais faire sur ce troisième tome de "Soil", et en particulier de ses premiers chapitres. Je dis LA critique, parce que, sinon, tout est simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2011

Révisons nos classiques : "Todo Sobre Mi Madre" de Pedro Almodovar (1999)

"Tout sur ma mère" nous avait enchantés à sa sortie, témoignant d'une évolution sensible d'Almodovar qui semblait faire faire un dernier tour de piste à ses traditionnels personnages hauts en couleur de putes, transsexuels, drogués, artistes bohèmes et ménagères hystériques, leur accordant une sorte d'adieu chaleureux, avant de passer à "autre chose". Autre chose ? Un cinéma du mélodrame éternel, un cinéma "féminin", sur et autour des femmes, à la manière des grands maîtres en la matière - d'ailleurs cités largement : Cukor,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2011

Promotion de films méconnus : "Les Neuf Reines" de Fabián Bielinsky (2000)

D'où vient l'indifférence critique et publique dont a souffert "les Neuf Reines" en France, alors que le film recevait éloges et triomphe au box office dans bien des pays ? Sans doute de cet état de "ni, ni" où flotte en permanence le film de Bielinsky : "les Neuf Reines" n'est ni un vraiment ce thriller au scénario super-bouclé qu'Hollywood a vainement essayé de cloner (... même si le film réserve quelques surprises jouissives, qui réjouiront tous les amateurs d'histoires bien troussées !), ni non plus un membre à part entière de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]