16 avril 2009

"Dead Girls" de Nancy Lee

De temps en temps, un livre vous marque plus que d'autres, vous brûle avec une intensité différente, vous permet de toucher du doigt aussi ce que peut faire la littérature lorsque la force d'un sujet se conjugue à la pertinence d'un style. Lire "Dead Girls", le premier livre d'une jeune canadienne débutante, Nancy Lee, permet ainsi de se souvenir combien écrire - et lire - peut être essentiel dans la connaissance de l'autre, et de soi-même, ce qui n'est pas rien. Chacun des récits qui le compose est un portrait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2009

"A Woman A Man Walked By" de PJ Harvey & John Parrish

Comment échapper à la lassitude au bout de quelques années quand on est une amoureuse (une artiste) intransigeante ? Et comment ressentir cette excitation envers une maîtresse (une musique) qui a perdu le tranchant de la découverte, quand on est un vrai passionné ? PJ et moi, j'ai l'impression que nous nous débattons depuis un moment au milieu de ce genre de dilemme. Alors, j'arrête un temps d'écouter ses disques, pendant qu'elle tente le coup de l'album "de côté", sans guitare et tout. Et puis on se retrouve, mais rien n'a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2009

"Ponyo Sur la Falaise" de Hayao Miyazaki

Chaque fois que l'on découvre un nouvel univers inventé par ce diable poète qu'est Miyazaki, il faut sans doute un temps d'adaptation avant de se laisser aller à la dérive béate que tant de beauté - complexe - appelle. D'où le fait qu'il est toujours difficile d'apprécier à sa juste valeur un Miyazaki la 1ère fois, et que, inévitablement, on sait qu'on le chérira plus à chaque vision. Film destiné cette fois aux "tous petits" (dans la salle, un silence irréel régnait, les mômes étant absolument hypnotisés), "Ponyo sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2009

Leonard Cohen "Live In London"

Ce n'est pas le concert parfait, non… la faute aux habituelles orchestrations "cheap", voire ringardes, typiques des 2 dernières décennies (au moins…) chez Cohen, et aussi de la latitude laissée à une poignée de musiciens pour le moins pénibles (la palme au saxophoniste / instrumentiste à vent, horrible !). Bon, cela importe peu parce qu'on passe deux bonnes heures le visage ruisselant de larmes devant "ça"… Des textes qui tuent (Cohen, le seul vrai poète combattant de la fin du XXème siècle ?), des chansons que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2009

Séance de rattrapage : "Troupe d'Elite" de Jose Pardilha

Bien sûr, il y a le bonheur ineffable de la langue et de l'accent carioca qui transforme le moindre échange - même le plus brutal - en une fête : inutile de dire donc que "Troupe d'Elite" a été pour moi un bonheur, ce qu'il n'est sans doute pas pour tous, vu l'extrême noirceur de son sujet, à la limite ténue entre le Bien et le Mal. Généralement conspué par la critique française comme fasciste, "Troupe d'Elite", vu du point de vue du Brésilien, a l'immense mérite de dire l'absolue vérité sur le chaos carioca, et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2009

Ensorcelé : "The Turn (A Pagant Lament)" de Fredo Viola

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Verdana; panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:536871559 0 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:18.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2009

"The Office [US version]" - Saison 3 : la confirmation

La troisième saison de la version US de "The Office" confirme, sans malheureusement l'améliorer, notre diagnostic porté lors de la vision de la Saison 2 : lorsqu'elle imite - laborieusement - son brillant modèle anglais, la série nous laisse pour le moins froids, sinon irrités (c'est sans doute le manque fondamental de crédibilité  des situations et des personnages, plus même que la personnalité de loin trop charismatique de Steve Carrll, qui empêchent l'aspect "embarrassant" de fonctionner à plein comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 avril 2009

"Broken Hymns, Limbs and Skin" de O'Death

J'ai dû être gitan dans une autre vie pour que n'importe quel groupe qui dégaine un crin crin pour faire se soulever les jupes des filles qui virevoltent me mette dans un tel état. Mais j'aurais aussi pu être l'un de ces immigrants partis traverser les grandes prairies du nouveau monde et qui se retrouvaient à jouer du bluegrass et à danser la gigue devant un feu de camp, fourbus et poussiéreux. Et puis, dans cette vie, celle dont je me souviens, j'ai été électrocuté par le blues punk primitif de Violent Femmes, qui recyclaient la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

Enfin ! "Ariane" de Billy Wilder

Si cet "Ariane" - qu'on attendait de voir depuis si longtemps - n'est pas tout-à-fait l'un des meilleurs Wilder, et ce malgré le charme renversant d'Audrey Hepburn et un scénario virtuose de I.A.L. Diamond, c'est que l'équilibre instable entre comédie "lubitschienne" et romance sentimentale penche un peu trop lourdement du côté des violons (même s'il s'agit de ceux des Gypsies, musiciens de salon qui nous offrent une poignée de scènes irrésistibles), et que le film a, du coup, une bonne vingtaine de minutes de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2009

"L'Enfer des Concerts" de Zep

Il faut sans doute aimer autant le rock et les concerts de rock que Zep pour se prendre vraiment au jeu proposé par cette compilation gaguesque de situations visiblement vécues (ou alors à peine exagérées, si si, on vous jure...), soit se moquer autant des artistes que nous aimons (Dylan, les Stones, Neil Young, etc. beaucoup de beau monde ici...) que de nous-mêmes, fans pas toujours très fûtés ! J'ai d'ailleurs lu à droite et à gauche que Zep se perdait dans des stéréotypes ! Mais non, c'est bien comme ça que ça se passe...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]