08 février 2009

Du poisson chez "Marius et Janette", avenue George V à Paris

Loin très loin de Guédiguian et de l'Estaque, ce "Marius et Janette" (pas de faute d'orthographe, non !), en bas de la prestigieuse Avenue George V. La décoration de la salle vous la joue "intérieur de yacht", et il suffit de voir le profil du client moyen (le XVIe dans toute sa... splendeur !), ou la morgue incroyable du service (en anglais, heureusement, nous étions une table très multi-culturelle, américain, danois et Portugais mélangés), sans parler de la (très) douloureuse à la fin (comptez 100 Euros... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Permalien [#]
Tags :

07 février 2009

Séance de rattrapage : "Speed Racer" des Frères Wachowski : Pur délire pop !

Il me semble bien que - à part les Inrocks - tout le monde a détesté "Speed Racer", la dernière folie des Frères Wachowski, décidément de plus en plus déviants. Sans doute faut-il pour l'apprécier autant que je l'ai apprécié (deux heures de bonheur enfantin, d'émerveillement continu : depuis combien de temps n'ai-je pas ressenti une telle excitation de la "découverte"?) être prêt à avaler les couleuvres d'un scénario de film pour enfants (enfin, plus Robert Rodriguez que Disney, quand même !), émaillé de passages... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Permalien [#]
06 février 2009

The Stranglers à l'Olympia le jeudi 5 février

Jay Jay s'approche du bord de la scène, frappe violemment sa basse avec un grand sourire, avant de s'agripper le paquet d'un ait interrogateur. Traduction (quelques instants plus tard) : "est-ce que vous sentez le son de ma basse dans vos couilles ?" Non ? Alors, on monte le son. Et c'est No More Heroes, l'une des grandes hymnes datant d'une époque où l'on conspuait toutes les hymnes. Flashback... Est-ce une bonne idée d'aller au concert quand on est fondamentalement dans une période... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:35 - - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2009

"Tonight", Franz Ferdinand sur le dance-floor !

Le dance floor est l'avenir du rock, on le sait depuis New Order (à condition que le rock - sang, sexe et mort - reste l'horizon du dance floor, bien entendu...). "Tonight", les jolis garçons de Franz Ferdinand sortent en boite, draguer à coup de phrases assassines ou ridicules, agiter leurs poings en l'air sur des hymnes irrésistibles, se trémousser sur des beats électro de plus en plus intenses. Mais l'un d'entre eux finira mort sur le trottoir, car même les rêves les plus lucides ne protègent pas les jeunes gens de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:01 - - Permalien [#]
Tags :
04 février 2009

Séance de rattrapage : "Running Out Of Time" de Johnnie To

"Running Out Of Time" est sans doute l'un des Johnnie To qui donne le plus de plaisir à son spectateur, sur une trame un peu convenue, mais immanquablement jouissive, de jeu de manipulation entre deux professionnels brillants, qui sont aussi deux archétypes de ce que l'on appellera le "polar sophistiqué" (le flic génial, incompris de sa hiérarchie, et une version asiatique de l'éternel gentleman cambrioleur, Arsène Lupin). Moins styliste qu'à son habitude, To se concentre ici sur la conduite de son excellent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:01 - - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2009

"Desperate Housewives - Saison 4" - Fin rêvée...

Moins réussie que la saison 3 - sans doute l'apothéose du "style Desperate" -, les 17 épisodes souffrent de l'habituel effet de lassitude (combien de nouvelles intrigues de thriller familial peut-on inventer dans un périmètre aussi réduit, même en introduisant de nouveaux personnages ?), ainsi que de la fadeur de certaines situations (la relation Susan-Mike, sans intérêt). Le pire vient sans doute de fautes "de goût" inédites : quelques accès de sentimentalisme convenu, une poignée de scènes aberrantes où le juste... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:29 - - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2009

"Poetic Justice" d'Elliott Murphy

La surprise qui nous saisit en commençant la lecture de "Poetic Justice", c'est qu'on n'y retrouve pas grand-chose du Murphy qui nous enchante depuis plus de trente ans avec ses ballades romantiques et son rock'n'roll élégant. Pas de belles amoureuses perdues dans la nuit ici, ni de chuintement des limousines sur l'asphalte mouillée, juste l'apparition un peu fantômatique d'un lost poet, Walt Whitman, dont les poèmes soutiennent la trame narrative de ce... western ! Un western des plus traditionnels, qui aligne les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2009

Kaiser Chiefs à l'Olympia le mardi 27 janvier

L'Olympia est - logiquement - pleine ce soir d'adolescentes, et l'ambiance est au beau fixe au sein de notre petite troupe : Cécile raconte ses aventures (ouououh) backstage avec les musiciens de Late of the Pier, Robert est très stoïque et pro (pas un fan des KC, Robert ?), Gilles se remémore ses dernières découvertes musicales et nous propose une nouvelle rafale de groupes à suivre (Threamantics, on en ré-entendra parler, apparemment). Moi, je suis un peu sceptique quant à la capacité de KC à délivrer la même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 01:21 - - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2009

"Arctic Monkeys At the Apollo" : les limites de Arctic Monkeys

Ça commence bien, très bien, même : une poignée de chansons puissantes, un filmage minimaliste qui rend hommage à la saine simplicité de ce groupe très "près de chez nous" (quand on est Anglais, of course...). Alex Turner paraît moins arrogant que lors de ses passages à Paris, il est même touchant avec son petit côté "Harry Potter découvre le rock'n'roll". On se retrouve tout de suite envoûtés par la complexité paradoxale de cette musique assez indescriptible, inventive, toujours élégante, qui ne sacrifie certes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:19 - - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2009

Séance de rattrapage : "Fulltime Killer" de Johnnie To et Wai Ka Fai

Ce qui surprend largement, à la découverte de ce "Fulltime Killer", c'est combien on n'y retrouve quasiment rien de Johnnie To, de son sens aigu de l'espace et des mouvements, de sa créativité pour montrer sous un angle nouveau des choses vues 1000 fois. Non, ici, c'est sans doute le comparse Wai Ka Fai qui est aux manettes, et qui nous livre un polar Hong Kongais "classique" avec gunfights spectaculaires et mise en scène à l'arraché, déchaînée et un tantinet "putassière". Mais bon, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:32 - - Permalien [#]
Tags : ,