09 décembre 2008

"Momofuku", le dernier Elvis Costello

Dur dur de vieillir quand on a été un artiste aussi prolixe et surdoué que Costello : entre ses projets multi-formats destinés à fuir le monde trop réglé du rock (pour un vieil entertainer comme lui qui en a fait maintes fois le tour) et ses disques réguliers de "retour aux affaires", comment ne pas constater que l'heure de Costello est passée, que quelque chose s'est cassé dans l'admiration qu'il générait jadis ? "Momofuku" serait un bon disque, s'il avait été l'oeuvre de n'importe quel jeunot apparu par surprise.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2008

"21st Century Boys" - Vol 1,... ou "20th Century Boys" - Vol 23 ?

... La question se pose, car la nouvelle (et courte) saga s'ouvre quelques minutes seulement après (voire avant) le triomphe de Kenji sur la scène de l'Exposition Universelle permanente, et on réalise immédiatement que Urasawa n'avait clairement pas terminé son chef d'oeuvre avant son interruption forcée. Ce qui irrite ici, c'est le fait que le(s) scénariste(s) - Urasawa se fait aider, cette fois -, au lieu de se concentrer sur la résolution de la large part d'inconnu restant au coeur de l'histoire d'Ami, se sentent obligés de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:22 - - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2008

"Who Killed Harry Houdini ?" de I'm From Barcelona

Emanuel est angoissé et voit la vie en noir. Pire, il se rend compte que d'avoir invité 30 copains à faire du bruit autour de lui n'a soulagé en rien son angoisse et son pessimisme. Il a beau envoyer de ballons sur la foule dans toutes les salles de concert de l'Europe, son rire ressemble toujours autant à une grimace. Pire, il se rend compte que ses nouvelles chansons n'ont plus la grâce de ses précédentes, sans qu'il ait réussi pour autant à retranscrire le mal-être qui le ronge. Il faut pourtant bien que la vie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Permalien [#]
06 décembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 22, Laissez couler vos larmes...

"Si on le veut vraiment, il y a toujours un truc qui lâche...". Et ce qui lâche, dès les premières pages du 22ème (et dernier) tome de "20th Century Boys", ce sont les barrières qui retenaient encore nos larmes. Comment lire un manga alors que nos yeux n'arrêtent pas de couler ? Heureusement, l'action et le suspense prennent ensuite le pas sur l'émotion (et le rock'n'roll, jusqu'à la scène finale, qui montre - si l'on avait un doute - que Urasawa est un frère pour nous, dans sa passion pour la musique et l'émotion... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2008

Le Fruit Défendu - 80, Boulevard Belle Rive - Rueil Malmaison (92)

Bien manger à Rueil, ville "de riches", n'est pas trop difficile, mais bien manger à un prix raisonnable est un peu plus compliqué. Sur les berges de la Seine, le Fruit Défendu est une adresse finalement assez confidentielle qui vaut la peine qu'on la divulgue : quand il fait beau, il y a la possibilité de déjeuner ou dîner sur une petite barge en face, et en été, on dresse même un chapiteau dehors, ce qui confère à l'expérience une touche bucolique bien venue. En hiver, on est bien dans la salle du restaurant,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:44 - - Permalien [#]
04 décembre 2008

Isobel Campbell & Mark Lanegan au Trabendo le 3 décembre

Bon, il est assez rare que j'aille assister à un concert sans connaître au préalable la musique qui va être interprétée, car cela ne facilite pas, à mon avis, "l'expérience live" quand il faut aussi "travailler" à saisir les chansons, en plus de recevoir la musique et de la vivre. Le "couple" sur scène, ce soir, je les connais chacun séparément, dans des contextes radicalement différents : Isobel au sein de Belle & Sebastian, groupe indie séminal qui fut naguère exceptionnel, et Mark en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:14 - - Permalien [#]
Tags : ,

03 décembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 21, la fin approche...

On peut trouver artificiel, exagéré, la manière dont Urasawa fait apparaître le personnage de Konchi en 1970, au sein de la bande à Kenji, et d'ailleurs, le reste de la bande partage nos doutes (preuve de l'excellent second degré dont Urasawa est capable à l'occasion) : "Il en reste un à trouver", hurle Kenji dans une symbolique partie de cache-cache... "Qui c'est ?", répondent, interloqués, les autres... On ne peut nier par contre que le personnage de Konji en l'an 3 après Ami, DJ solitaire et déchaîné, ne manque... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:51 - - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2008

The Rascals à La Maroquinerie le lundi 1er décembre

Miles Kane a tout du bon garçon, bon élève, bon musicien, connaissant ses classiques et fidèle à la tradition musicale de Liverpool, sa ville : sonner comme les guitaristes légendaires des sixties et reprendre Echo and the Bunnymen (version parfaite de "All that Jazz") et John Lennon (version moins euh... parfaite de "Instant Karma" !), c'est son truc. Guitariste brillantissime - installés à 35 cms de lui, nous nous perdons dans la contemplation de ses doigts qui virevoltent sur sa Gibson -, compositeur doué -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:59 - - Permalien [#]
Tags : , ,
01 décembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 20, la conclusion est proche...

Plus on s'approche de la conclusion de "20th Century Boys", plus une certaine angoisse nous envahit : comment Urasawa bouclera-t-il son chef d'oeuvre (d'autant que l'on sait les problèmes de santé qui l'ont obligé à interrompre la saga, avant de la conclure quelques années plus tard) ? Comment éviter l'inévitable, la déception, le manque ? Urasawa dénoue peu à peu les fils de son écheveau de fictions et de personnages, démontrant son contrôle absolu sur sa construction, puisque chaque pièce, une fois révélée, tombe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:51 - - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2008

Aimez-vous le lapin ?

... Si la réponse est non, n'allez pas dîner chez "Monsieur Lapin", même si la carte offre aussi un large choix de poissons et autres viandes, bien entendu. Parce que vous serez quand même entouré de lapins, le décor s'avérant gentiment mono-maniaque, jusque dans les toilettes (mais là, vengeance, un poster montrant Alice flinguant le lièvre du conte, ah, ça fait du bien !) : oui, le décor "lapinesque" est l'un des vrais "plus" de ce joli restaurant en haut de la Rue Losserand, près de l'Avenue du Maine,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:43 - - Permalien [#]
Tags :