09 novembre 2008

"My Best Friend's Girl" de Howard Deutch, comédie sentimentale avec un peu de méchanceté bien venue...

Après l'angoisse du dépucelage chez les ados américains, l'équipe de "American Pie" (beuark...) nous propose l'angoisse du célibat chez les trentenaires : pas ragoûtant, mais quelque part, pertinent ? Alors, le meilleur de "My Best Friend's Girl" se niche là, dans cette véritable horreur d'une société ultra-normée et focalisée sur l'efficacité - amoureuse et sexuelle. Dans ce contexte, l'absolue méchanceté de nombreuses scènes, en outre grossières et hilarantes, portées par un Dane Cook qui frôle par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:30 - - Permalien [#]

08 novembre 2008

"Off With their Heads" de Kaiser Chiefs : le retour de notre groupe "pop" préféré !

Icônes pop de l'Angleterre prolo, bas du front, mais férue de mélodies irrésistibles (on appelait ça "Brit Pop", mais ce n'est rien d'autre que la musique éternelle de l'Angleterre !), Kaiser Chiefs se sont forcément posé la question de quoi faire après deux albums irrésistibles. Sortir par le bas ("Spanish Metal") ou par le haut ("Tomato in the Rain", du XTC pur jus - de tomate) ? Finalement, Kaiser Chiefs ne choisissent pas, se bordent bêtement avec une production une fois de plus brillante... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:02 - - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2008

"Tokyo" de Mo Hayder

L'histoire - atroce - des exactions japonaises en Chine lors de la seconde guerre mondiale, et de l'occupation de Nankin en particulier est l'un des épisodes les moins connus de cette guerre (ignoré en occident, nié et oublié en orient). L'idée d'en faire le thème d'un polar horrifique paraissait a priori une excellente idée, nous changeant agréablement (?) des habituels serial killers américains. Et Mo Hayder ne manque pas du nécessaire amour de la culture japonaise (et chinoise) pour enrichir son roman de belles decriptions de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:47 - - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 15, Qui est le plus diabolique, Ami ou Urasawa ?

Aucun fléchissement dans "20th Century Boys" alors qu'on atteint le cap des 3000 pages, au contraire : ce diable d'Urasawa semble toujours avoir de nouvelles idées géniales dans son sac. Ce 15ème tome est un suspense insoutenable de 200 pages, qu'on dévorera encore plus vite que d'habitude, et qui conduit, ô rage ô désespoir à la révélation d'un nouveau triomphe des plans enfantins et diaboliques d'Ami. Entre-temps, on aura littéralement versé des larmes lors du sommet d'émotion que représente la rencontre du pape et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Permalien [#]
Tags : , ,
05 novembre 2008

Séance de rattrapage : "American Gangster" de Ridley Scott

Bien sûr, le fait de savoir que "American Gangster" retrace l'épopée véridique d'un gangster-businessman noir des années 70, construisant son empire sur une bonne idée et contre les mafias établies et les polices aux trois quarts corrompues, ajoute beaucoup à la fascination d'un film qui paraîtrait sans doute sans cela un peu classique dans son fond (une enième histoire d'ascension et de chute) comme dans sa forme (Ridley Scott aux manettes fait sobre, mais pas forcément très inspiré - comparons par exemple son travail à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:14 - - Permalien [#]
04 novembre 2008

"Sans un Bruit" - Donjon Potron-Minet : un nouveau dessinateur, mais le ton reste le même...

Aider un troll gardien de pont à s'en trouver un nouveau parce que le sien a été détruit. Lécher les seins d'une femme paralysée par un sort. Etre amoureux d'une reine invisible que l'on comble de cadeaux imaginaires. Retrouver son père mort noyé dans les douves d'un château. Posséder le secret oublié qui déclenche l'auto-combustion des trolls sylvestres. Et surtout se glisser la nuit pour trancher la gorge de ses ennemis endormis, laissant derrière soi une traînée de sang qui s'étend à travers le royaume. L'univers du Donjon,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:19 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 14, ce qui s'est passé en 1971...

Le 14è tome de "20th Century Boys" renferme l'une des scènes les plus impressionnantes de la série (la fameuse scène originelle - de la naissance d'Ami ? - dans le laboratoire de biologie en 1971 -), qui permet une fois de plus de constater la force unique de la mise en page et du dessin de Urasawa, qui pétrifie son lecteur en une petite dizaine de pages aussi parfaites que terrifiantes. Mais, Urasawa ne serait pas Urasawa s'il ne minait pas immédiatement cette découverte essentielle du doute qui ronge en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2008

"Death Note 12" : C'est fini !

Voilà, "Death Note", c'est fini ! Pas trop tôt, dirons certains, vue la déconfiture incontestable de la série dans sa (pauvre) seconde partie. Si le dernier face-à-face entre Kira et Near représente une sorte de triomphe de l'absurdité absolue des plans au 18ème degré qui ont caractérisé "Death Note", au moins Ohba et Obata réussissent à injecter dans ce dernier duel une forme de super-hystérie qui ne manque pas de punch : faire se terminer une série aussi froidement théorique - et clairement égarée dans sa théorie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:19 - - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2008

I'm From Barcelona au Bataclan le 31 Octobre

21 h 05, I'm From Barcelona entrent sur scène, la salle est bien pleine, hormis le balcon, fermé au public. Tout de suite, on se rend compte qu'ils sont moins nombreux que la dernière fois, lors de leur magnifique set au Zénith, avant Bloc Party : seulement (!) seize musiciens ce soir... Et le concert démarre avec un enchaînement de titres moyens de leur second album, moyen aussi. Pas idéal pour mettre l'ambiance, même si les choristes se démènent comme d'habitude pour exciter le public. C'est que, indiscutablement,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:25 - - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 13, La mort n'est pas la fin...

Ami est mort, mais la marche vers l'annihilation totale continue : car, pour Urasawa, même la mort du rêveur ne peut interrompre le rêve, et les histoires inventées par les enfants sont toujours les plus fortes. Ce 13ème tome alterne superbement flashbacks éclairant certaines zones d"ombre des 20 années précédentes (le rôle réel joué par Kiriko au sein de l'organisation d'Ami, la parenthèse rock'n'roll de la vie de Kenji et la trahison commerciale de Namio Haru) tout en continuant à poser une question qui parait fondamentale :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:52 - - Permalien [#]
Tags : , ,