17 septembre 2011

"La Piel que Habito" de Pedro Almodovar : un film assez lamentablement foiré !

Almodovar du côté de Cronenberg ? On n’aurait pas osé y croire, mais c’est pourtant sur « Dead Ringers » plutôt que sur le Franju des « Yeux sans Visage » que lorgne « La Piel que habito » : pour la première fois (à moins que « Parle avec Elle » ait déjà été une telle tentative), Almodovar aborde son sujet préféré, le « trans-genre », sous l’angle conceptuel – donc froid - plutôt que celui du transport amoureux, ludique et enthousiaste qui caractérise son cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2011

Révisons nos classiques : "La Mauvaise Education" de Pedro Almodovar (2003)

Pourquoi le film sensé être le plus autobiographique d'Almodovar est-il à date son plus "froid" ? Le besoin pudique de se protéger de l'impact émotionnel de confessions clairement douloureuses (la pédérastie des curés, la perte d'un premier amour) ? "La Mauvaise Education", 7 ans plus tard, impressionne toujours par son incroyable ambition formelle, entrecroisant non seulement flash backs mais aussi différents niveaux de "virtualité" (le roman, le film, les souvenirs - avec différents visages pour les mêmes personnages) qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2011

Révisons nos classiques : "Todo Sobre Mi Madre" de Pedro Almodovar (1999)

"Tout sur ma mère" nous avait enchantés à sa sortie, témoignant d'une évolution sensible d'Almodovar qui semblait faire faire un dernier tour de piste à ses traditionnels personnages hauts en couleur de putes, transsexuels, drogués, artistes bohèmes et ménagères hystériques, leur accordant une sorte d'adieu chaleureux, avant de passer à "autre chose". Autre chose ? Un cinéma du mélodrame éternel, un cinéma "féminin", sur et autour des femmes, à la manière des grands maîtres en la matière - d'ailleurs cités largement : Cukor,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2010

Révisons nos classiques : "Parle avec Elle" de Pedro Almodovar

Le fait de vivre en Espagne et de connaître un peu mieux la culture espagnole permet de jeter un regard neuf sur ce "Parle Avec Elle", que je ne suis pas loin de considérer comme l'un des plus grands Almodo, voire même l'un de mes filsm préférés de ces 20 dernières années. Le rapport que les Espagnols entretiennent avec Almodovar est beaucoup plus crispé, difficile, que les Français, et il est de bonne guerre de reprocher au "phare de la movida" sa complaisance envers les pires clichés de la culture espagnole -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2009

"Etreintes Brisées" de Pedro Almodovar

On peut critiquer le scénario trop complexe d'Almodovar, le foisonnement de personnages qui, au final, ne servent qu'à distraire l'attention du cœur sombre du film, sans parler de l'indiscutable lenteur avec laquelle l'intrigue - secrète - des "Etreintes Brisées" se noue… Oui, et admettre que le dernier Almodovar ne sera pas son meilleur… N'empêche que le film est régulièrement transcendé de véritables coups de génie, autant formels que conceptuels (je pense par exemple à l'éblouissante scène "doublée" de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :