12 juillet 2009

"L'Age de Glace 3" de Carlos Saldanha : coup de barre ?

On a bien aimé "l'Age de Glace" 1 et 2, grâce à leur drôle d'humour un peu masochiste et facilement absurde, leur côté un peu mal fini de films d'un studio de seconde zone, et surtout leur perpétuelle inventivité. Dans ce troisième volet d'une saga qui marque donc le pas, on ne peut pas s'empêcher de ressentir un effet de fatigue, de répétition, que ce soit dans le scénario qui reprend les poncifs les plus éculés du genre "films de dinosaures", ou dans les rapports entre les personnages principaux, qui ne sont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2009

"Coraline" de Henry Selick

"Coraline" est l'occasion de confirmer les obsessions de Henry Selick, tant techniques (l'animation plan par plan, les "marionnettes") que thématiques (l'absence des parents, obligeant l'enfant à affronter seul le monde, l'amour des enfants à la fois comme enjeu et champ de bataille, les insectes comme genre triomphant), obsessions qui en font définitivement un auteur à part entière, désormais clairement distinct de Tim Burton ("l'étrange Noel.." était bien de par son sujet et son ambiance gothique un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2009

"La Tour au-delà des Nuages" de Makoto Shinkai

Ce que cette "Tour au-delà des Nuages" démontre amplement, c'est que l'anime japonaise n'a rien à envier au cinéma traditionnel en ce qui concerne l'intelligence de la mise en scène, la beauté des images ou la subtilité des sensations évoquées (merveilleuse suspension d'une soirée d'été qu'on souhaiterait éternelle) ou des sentiments (ici, la nostalgie liée à la fin de l'immunité de l'enfance, et la "crainte de perdre" quelque chose qu'on ne savait même pas posséder). Mais, ce que ce beau film un peu raté prouve... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2009

"Monster 4" : 4 épisodes superbes...

Les 15 épisodes composant le quatrième volume de l'anime "Monster" souffrent - sans surprise - des mêmes faiblesses que leurs 45 prédécesseurs, par rapport en particulier à leur "source" : faiblesse d'une animation "cheap" qui ne retrouve pas le dynamisme visuel du manga, absence cruelle de cette tension et de cette excitation que sait si bien faire naître Urasawa dans ses récits. Mais ce sont évidemment aussi les ficelles qu'Urasawa lui-même utilise dans son œuvre qui sont exposées ici : le foisonnement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mai 2009

Retour de flamme : revoir "Cars" de John Lasseter

Revoir "Cars" permet de prendre du recul par rapport à notre - relative - déception lors de sa découverte il y a 3 ans (déjà !). Si l'on avait été alors surpris par le simplisme d'un scénario pourtant personnel et cher à Lasseter - qui avait pour l'occasion repris son costume de réalisateur -, on comprend mieux, à froid, ce qui sous-tend ce poème nostalgique et parfois même inspiré à une Amérique désormais disparue (malgré le happy end, dont on sent bien combien il est fragile, et tient plus du vœux pieux que du souci... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2009

"Le Sens de la Vie pour 9.99$" de Tatia Rosenthal

Comme dans le bouleversant "Les Méduses", on retrouve dans "Le Sens de la Vie pour 9,99$" cette compréhension fine du dérisoire et de la cruauté de la vie, qui semble être la marque d'Etgar Keret, transcendée ici par des incursions réussies dans le domaine du fantastique. C'est d'ailleurs ce "tour d'écrou" fantastique qui justifie vraiment l'utilisation de l'animation sur un sujet aussi "classique" : en permettant un abandon plus facile de l'incrédulité naturelle du spectateur, en offrant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 avril 2009

"Ponyo Sur la Falaise" de Hayao Miyazaki

Chaque fois que l'on découvre un nouvel univers inventé par ce diable poète qu'est Miyazaki, il faut sans doute un temps d'adaptation avant de se laisser aller à la dérive béate que tant de beauté - complexe - appelle. D'où le fait qu'il est toujours difficile d'apprécier à sa juste valeur un Miyazaki la 1ère fois, et que, inévitablement, on sait qu'on le chérira plus à chaque vision. Film destiné cette fois aux "tous petits" (dans la salle, un silence irréel régnait, les mômes étant absolument hypnotisés), "Ponyo sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2009

"Monstres Contre Aliens", la dernière machine (ou le dernier machin) de Dreamworks

Il y indiscutablement un "ton Dreamworks" dans l'animation, mais en dehors de la réussite de "Shrek" (le premier), il n'a guère donné que de mauvais (voire de très mauvais) films. Ce qui est surprenant avec ce "Monstres Contre Aliens" aussi vide (de scénario, de sens, d'émotions) que fatiguant (à force de mauvais gags-clins d'œil et de "technologie-roulage de mécaniques"), c'est que la critique semble s'y être laissé prendre et avoir abandonné toute perspective, ravie apparemment par l'abondance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2009

"Blood - The Last Vampire" : attention, choc esthétique !

Ce qui frappe - secoue serait le terme le plus exact - dès les premières minutes de "Blood", c'est l'extraordinaire beauté des images (je ne parle pas de l'animation, assez saccadée et basique), qui amène à se poser la question : qu'est-ce qui rend un dessin plus riche esthétiquement - et même émotionnellement - qu'une photographie ? Peut-être la réinterprétation que l'artiste fait de la réalité, qui conduit ici à une sorte d'exacerbation sublime des ambiances et des expressions ? Oui, "Blood" peut être qualifié... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2009

"Volt", le nouveau Disney ou le dernier Pixar ?

"Volt" est le meilleur Disney depuis "Kuzco", sans doute parce qu'il est le premier à bénéficier pleinement de la "Lasseter's Touch", et on y retrouve avec plaisir la base "conceptuelle" qui est la source des meilleurs films Pixar, logiquement mélangée à l'esprit Disney : glorification des valeurs traditionnelles de l'Amérique, encore une fois traversée en "road movie" par un groupe d'animaux hétéroclites, et sentimentalisme un tantinet facile. Il manque pourtant les habituelles... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


« Début   1  2  3  4  5    Fin »