28 octobre 2007

Disney fait du sous-Pixar : "Bienvenue chez les Robinson"

On attendait avec une vraie impatience le résultat du passage aux commandes des Studios Disney - en pleine perdition créative - du génial John Lasseter. Avec "Bienvenue chez les Robinson", le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on reste dubitatif. Le nouveau Disney, ce serait donc du Pixar au rabais : un scénario riche (les paradoxes temporels) dilué par des bons sentiments rassurants et niais (l'héritage Disney doit être préservé, tiens donc !), le look Pixar trahi par une animation qui affiche 10 ans de retard, et qui sombre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 août 2007

"Ratatouille" de Brad Bird

Si la forte personnalité de Brad Bird est de nouveau visible dans ce "Ratatouille" qu'il a "récupéré et sauvé", parait-il, l'entraînant loin des concepts ludiques chers à Lasseter, si quelque chose de Disney commence à contaminer l'univers Pixar (disons la certitude que le futur appartient aux audacieux, et que la famille est tout), "Ratatouille" reste un absolu enchantement, un pur instrument de bonheur comme le cinéma moderne en fabrique de moins en moins. Grâce de l'animation, enterrant une fois de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juillet 2007

Séance de rattrapage - Paprika de Satoshi Kon

A la manière de "Ghost in the Shell", "Paprika" nous confronte à un scénario tellement complexe, vertigineux et, pour tout dire, incompréhensible (peu d'éléments rationnels auxquels se raccrocher...), que nous ne pouvons être que déroutés par le dernier Satoshi Kon, qui nous avait habitués dans ses chefs d'oeuvre antérieurs - et même dans le plus conceptuel et ornirique d'entre eux, "Millenium Actress" - à des scénarios bien plus traditionnels. Mais le plaisir pris finalement à "Paprika" résulte... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juillet 2007

Délices et horreurs de la "Traversée du temps"

"La Traversée du Temps" est un film trompeur, qui intègre- et noie un peu - un thème fort (l'obsession d'un personnage pour une image, un instant, qui n'est pas, ou pas vraiment, advenu, un peu comme dans la "Jetée" de Chris Marker - comme le signalaient les Inrocks...) dans la chronique légère d'une adolescence banale (comment l'amitié devient amour, au milieu des conflits habituels entre lycéens). Il souffrira de sa trop grande "duplicité", égarant un peu notre patience dans un marivaudage Rohmerien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2007

La magie Persepolis transposée sur grand écran

Quand on a tant aimé un livre, surtout une oeuvre aussi essentielle pour la compréhension de notre époque que "Persepolis", on ne peut que redouter son adaptation - même par l'auteur elle-même - au cinéma : contrairement à ce que l'on pourrait penser, un gouffre sépare la liberté fondamentale de la BD et le totalitarisme de l'image animée. Et puis non ! Satrapi et Paronnaud ont tout compris, qui ont reconstruit une esthétique différente, une narration différente, bref un film qui approche esthétiquement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2007

Shrek : le troisième était celui de trop...

On avait adoré le mauvais esprit du premier "Shrek", on avait passé de bons moments avec Antonio Banderas et son séduisant chat botté dans la suite. J'ai aujourd'hui bien du mal à trouver quoi sauver dans le naufrage que constitue ce troisième (et espérons-le dernier) opus : entre un scénario paresseux, pour ne pas dire inexistant, le recyclage sans imagination de personnages des 2 premiers films, un manque de mordant consternant des parodies (le summum de l'impuissance humoristique étant atteint avec la longue et ridicule... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2007

Séance de rattrapage : Happy Feet de George Miller

D'abord, il faut dire qu'une première vision (stupéfaite) de "Happy Feet" pose une question existentielle majeure : pourquoi une telle réussite n'a-t-elle pas rencontré un réel engouement public lors de sa sortie en salle ? Pourtant, tout y est : une utilisation éblouissante de la technologie 3-D, portée ici à un point de perfection qui donne même des leçons aux cadors de chez Pixar ; une véritable mise en scène, oeuvre d'un metteur en scène quasi toujours inspiré (rappelez vous des "Mad Max", mais aussi des 2... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2007

Amère déception

Il faut reconnaitre que, techniquement et artistiquement, "Amer Béton" est à ce qu'on a vu de mieux en matière d'animation depuis des lustres : un dessin absolument moderne, plus proche des canons de la BD européenne que du manga, d'une élégance qui ne se dément jamais, servie par une combinaison parfaite d'animation 2d et 3d, un univers coloré et exubérant qui ravit les yeux autant que le coeur, au service d'un scénario totalement adulte, faisant se rencontrer la SF post-punk avec le spleen des yakuzas de chez Kitano.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2007

Voler avec Nausicaä

Il était important de revoir "Nausicaä", qui m'avait à sa re-sortie en salle moins franchement séduit que les films postérieurs de Miyazaki, et la publication en DVD de l'oeuvre originelle du vieux génie (un terme ici tout-à-fait justifié) de l'animation permet une analyse plus précise de ce qui fonctionne et de ce qui laisse encore à désirer dans ce "coup d'essai". J'ai donc à nouveau aimé le graphisme (très "Moebius") des machines volantes, et la poésie évanescente des scènes aériennes - que l'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,