26 septembre 2011

Révisons nos classiques : "Pulsions" de Brian De Palma (1996))

Ça fait drôle de revoir aussi longtemps après l'un de ces polars baroques de la période post-hitchcockienne de la carrière de De Palma : on est immédiatement frappé par tout ce que "Pulsions" a de déviant, de hors normes par rapport à la production hollywoodienne, d'alors comme d'aujourd'hui. Un scénario passant le relais entre les personnages, avec d'étonnantes digressions "gratuites" (la superbe visite du musée), une méchanceté assez dégueulasse, ou en tout cas peu politiquement correcte, envers la sexualité féminine, une direction... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2011

Révisons nos classiques : "Mission : Impossible" de Brian De Palma (1996)

On sait que la plupart des films de Brian De Palma, réalisateur à la fois vraiment formaliste et faussement populaire, vieillissent extrêmement bien, et semblent même s'enrichir à chaque visionnage : "Mission : Impossible" confirme la règle, et les aspects les plus trivialement commerciaux du film - de fait, les moins réussis - comme cette fin tonitruante qui semble sortie du pire James Bond, effets spéciaux ringards inclus, se diluent à chaque fois mieux dans l'ambition conceptuelle générale : pas si loin que cela de "la Mort Aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2011

Révisons nos classiques : "Les Incorruptibles" de Brian DePalma (

Brian De Palma, cinéaste maniériste, obsesssif, cérébral et pervers ne réussira jamais à être "classique", et, pour être son plus grand succès populaire, "les Incorruptibles" n'ont rien de classique : entre la narration emballée quand le scénario saute allègrement nombre de scènes "obligées" pour se concentrer sur les moments de bravoure les plus "théoriques", le désintérêt flagrant que De Palma manifeste envers ses acteurs, abandonnés à un statut soit iconique (Connery étincelle, De Niro... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2008

Séance de rattrapage : "Redacted" de Brian De Palma

Le meilleur de "Redacted" : la rage folle d'un De Palma que la répétition en Irak de la "faute" américaine au Vietnam rend furieux, et qui nous livre un film d'une brutalité peu commune, dont on ne sort pas indemne (la dernière demi-heure a tout de l'expérience émotionnelle extrême) ; un discours théorique passionnant sur les "nouvelles images" et la manière dont une histoire - tout autant que l'Histoire - se raconte au XXIe siècle, via Internet, via les vidéos amateurs et les caméras de surveillance, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 04:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2007

Revoir le "Dahlia Noir", de Brian De Palma...

Ayant relu entre-temps le chef d'oeuvre absolu de James Ellroy, cette seconde vision de "Dahlia Noir" s'est automatiquement transformée en une analyse comparative, qui ne tourne évidemment pas en faveur du film de Brian De Palma : certains choix scénaristique inexplicables (la réduction de la seconde partie du livre, la plus hantée, la plus sublime, à quelques scènes explicatives ridicules) condamnent à la fois la compréhension de l'énigme pour qui n'aurait - le malheureux - pas lu le livre, et la sympathie de tout spectateur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,