21 janvier 2011

Elliott Murphy & Olivier Durand à la Sala Clamores (Madrid) le mercredi 19 janvier

Ce n’est qu’un peu avant 22 h 15 qu’Elliott Murphy et Olivier Durand apparaissent, parce qu’il a bien fallu laisser trois quarts d’heure pour que les gens s’installent laborieusement à leur table dans la salle : on commence comme toujours très soft, avec cette espèce de mise en place « low key » habituelle aux sets d’Elliott. Le problème, c’est que, même quand le concert devrait monter en puissance comme d’habitude (A Touch of Mercy, Sonny, du lourd, non ?), il ne se passe RIEN, mais rien de rien ! Le son est désagréablement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2010

"Elliott Murphy", le premier album éponyme de... Elliott Murphy, et son meilleur depuis longtemps...

Cela faisait une bonne décennie que notre ami Elliott Murphy aligne des disques tellement interchangeables que j'en étais arrivé, je l'avoue, à le considérer désormais comme un pur (bon) artiste de scène. Et puis déboule cet album éponyme, ce qui veut toujours dire quelque chose dans une carrière (...oui, mais quoi ? Un retour aux sources ? Une recherche de la "vérité" en soi ?)... Et on est assez bluffé, avouons-le : par la production, bien plus pertinente (Bravo, Gaspard !), et surtout par une bonne partie des chansons,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2009

Elliott Murphy au Circulo de Bellas Artes (Madrid) le vendredi 6 novembre

Est-ce une bonne idée de voir, année après année, un artiste sur scène plus d'une fois par an, quelle que soit l'admiration qu'on peut ressentir pour lui ? Pas sûr que, quelque part, on ne courre pas le risque de l'usure, de la banalisation, l'excitation de l'inconnu et de la découverte ayant peu à peu disparu. C'est donc avec un peu d'appréhension que j'ai pris ma place pour revoir Elliott Murphy - ça fera la 9ème fois depuis 1975, quand même ! Et puis Pat, fan numéro 1 - ou presque - de Murph the Surf, a décidé de faire le voyage à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 octobre 2009

"Elliott Murphy Alive in Paris" : Rock'n'Roll à la Mairie du VIe !

On connaît (trop) la vieille blague d'Elliott, qu'il nous ressert pendant sa reprise - fumante - du "L.A.Woman" des Doors : "Jim Morrison est mort après seulement 15 jours à Paris, moi, je suis toujours… ALIVE AND WELL IN PARIS" ! … Ce qu'illustre parfaitement l'enregistrement de ce concert un peu spécial - dans les locaux pompeux de la Mairie du VIe, à l'occasion d'une sorte de célébration "officielle" en son honneur (on sent Elliott un peu réticent sur ce sujet, ce genre d'embaumement avant l'heure…) -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2009

Elliott Murphy a fêté ses 60 ans au New Morning le 14 mars

Growing Old in Public. Elliott Murphy aura 60 ans dans deux jours et son rituel concert "d'anniversaire" au New Morning tient cette fois d'une vraie fête d'anniversaire. Car la famille est là : il y a Gaspard, le fils prodigue qui se rêve en guitare hero, comme à chaque fois, sur scène, et il est devenu un homme, il ressemble un peu à son père, aussi mignon que le Murph pouvait l'être quand nous étions encore adolescents, quand nous nous croyions - quelle arrogance ! - la nouvelle "Lost Generation",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2009

"Poetic Justice" d'Elliott Murphy

La surprise qui nous saisit en commençant la lecture de "Poetic Justice", c'est qu'on n'y retrouve pas grand-chose du Murphy qui nous enchante depuis plus de trente ans avec ses ballades romantiques et son rock'n'roll élégant. Pas de belles amoureuses perdues dans la nuit ici, ni de chuintement des limousines sur l'asphalte mouillée, juste l'apparition un peu fantômatique d'un lost poet, Walt Whitman, dont les poèmes soutiennent la trame narrative de ce... western ! Un western des plus traditionnels, qui aligne les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2008

Elliott Murphy au New Morning le samedi 22 mars

"... This is an Unreal City / You Can be Anybody / When You're Alone"... pour moi, c'est à ce moment-là de la soirée que tout s'est mis en place : "On Elvis Presley's Birthday", alors que les guitares mystérieusement (et magiquement) liées d'Elliott et d'Olivier font superbement exploser toute la tension accumulée, que les souvenirs d'enfance d'Elliott - les souvenirs de sa relation avec son père - se métamorphosent d'un coup en une vraie leçon de vie, nous révélant ce que nous savions peut-être déjà, c'est-à-dire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2007

Flashback : Elliott Murphy au New Morning le 16 mars dernier

Je viens de recevoir les photos prises par Patrick du dernier passage d'Elliott Murphy au New Morning, et même si cela date de plus de deux semaines, le fait que ces deux heures et demi aient constitué l'un des moments musiques les plus magiques de ce début d'année m'autorise, je pense, à revenir dessus (et puis, après tout, je fais ce que je veux ici, je suis chez moi, non ?). Flashback, donc... "Ce soir, c'est l'anniversaire d'Elliott, et cela doit lui faire 58 ans. D'ailleurs, Elliott, que je n'ai pas vu sur scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,