24 juillet 2010

"Pluto 004" : légère déception...

Tome 4 : rebondissements, surprises, nouveaux personnages… Urasawa déploie ses habituels mécanismes narratifs, complexifiant à loisir son intrigue, reprenant fidèlement certains personnages-clé de la saga "Astro-Boy" (le professeur Ochanomizu, le professeur Tenma), tout en développant les axes nouveaux - plus "politique fiction", autour d'une sorte de conflit Irakien qui verrait le Saddam Hussein local fomenter sa vengeance posthume -, axes qu'il a visiblement imaginés pour installer "le Robot le Plus Fort du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 juillet 2010

"Soul Eater 8" d'Atsushi Ohkubo

Alors que Soul Eater continue à dérouler son programme ultra-typique de manga pour ado (intrigue devenue incompréhensible, introduction permanente de nouveaux personnages sensés renouveler la dynamique des combats et apporter de nouveaux concepts ébouriffants), le lecteur fatigué continuera à se raccrocher au graphisme inspiré - pas forcément très lisible, mais c'est si beau, tout cela ! - ainsi qu'aux quelques rares moments de pause ou de comédie, rafraîchissants au milieu de toute cette débauche d'énergie finalement assez gratuite.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2010

"Les Gouttes de Dieu - Tome 7" : le vin et la beauté de la vie...

Quelle superbe manière de répondre aux doutes qui m'avaient envahis à la lecture du 6ème volume des "Gouttes de Dieu" que ce septième tome qui se révèle un pur enchantement, et dans lequel Agi laisse libre cours à ses instincts romantiques les plus irrésistibles… Suis-je donc une pure midinette pour verser tant de larmes devant ces récits d'histoires d'amour contrariées, ou de frustrations profondes que la vie a infligées, et que le vin, miraculeusement, va soigner, résoudre ? Ou bien, plus certainement, Agi ne touche-t-il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juin 2010

"Air Doll" de Hirokazu Kore-Eda

Avec "Air Doll", Kore-Eda abandonne de manière inattendue son réalisme minutieux (qui l'ont fait comparer à un Ozu) pour aborder un fantastique poétique qui ne lui convient pas vraiment : il y a dans la partie du film montrant la découverte de notre monde par une poupée encore "vierge" de sensations, bon nombre de scènes simplistes, naïves - pour ne pas dire un peu niaises - prouvant que Kore-Eda n'a pas vraiment su comment les aborder, et s'est contenté de clichés. Heureusement, il y a aussi, grâce au sens exquis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2010

"Monster 5" : la saga se termine de manière brillante...

Il m'aura fallu 4 ans pour venir à bout des 74 chapitres de la saga en Anime "Monster", c'est dire qu'elle n'a pas provoqué en moi la même addiction que les magnifiques mangas d'Urasawa (rappelons qu'il s'agit ici de l'adaptation pour la télévision de l'une eds oeuvres maîtresse d'Urasawa). Pauvreté de l'animation, manque d'inspiration de la mise en scène, il n'y a pas beaucoup de cinéma ici, et on est un eu à la peine. Pourtant, ce cinquième coffret, de loin le meilleur, nous emporte grâce à quatre ou cinq épisodes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2010

"Kitaro le Repoussant - 2" : les délires étonnants de Mizuki

La lecture des aventures de Kitaro Le Repoussant, grand héros des enfants japonais, nous permet de nous confronter à ce qu'est vraiment la "différence culturelle". A la différence de bien des mangas, finalement assez universels, le travail de Mizuki, qui mêle ici de manière quasi surréaliste des fantasmes délirants de destruction massive ("Le Monstre des Mers", littéralement stupéfiant !), le plaisir pervers de terrifier le lecteur avec des histoires de spectres assez carabinées, et un sens très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mai 2010

"Pluto 003" : prolifération de la fiction...

Le troisième volume de Pluto voit Urasawa quitter les sphères ambitieuses de la politique fiction, et commencer à faire "essaimer" son scénario dans une multitude de directions "instables", à la fois selon les règles désormais classiques du thriller, et selon les mécanismes de prolifération de la fiction qu'il a développé dans "Monster" ou mieux encore dans "20th Century Boys". Bien sûr, le lecteur sait désormais que la fascination de ce type de récit réside dans la beauté absurde de ces chemins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 mai 2010

"Les Gouttes de Dieu - Tome 6" : Coup de barre ? Début de gueule de bois ?

Est-ce une certaine lassitude qui s'empare de nous après le premier millier de pages ? Est-ce plutôt réellement "un coup de barre" de Tadashi Agi qui peine - et on le comprend - à renouveler son concept de départ ? Toujours est-il que ce sixième tome de la saga oenologue des "Gouttes de Dieu" nous enthousiasme et nous charme moins que les précédents : entre la répétition systématique de l'illustration visuelle (éblouissante certes) des sensations apportées par les vins dégustés (personnellement, je tique un peu sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2010

"Pluto 002" : où l'on retrouve le "grand" Urasawa...

Si le premier tome de Pluto m'avait intéressé, mais paru sensiblement moins audacieux et émotionnellement intense que le travail "habituel" d'Urasawa, le second volume rattrape largement le coup : entre la recréation vraiment charmante du personnage d'Astro, dont Urasawa rend magnifiquement l'innocence, l'idéalisme et les sensations à fleur de peau, et la politisation assez culottée du récit, travaillant agressivement le thème de la guerre en Irak et les mensonges de la Maison Blanche, voilà une histoire qui s'emballe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 avril 2010

"Soul Eater 7" de Atsushi Ohkubo : grave régression...

Se7Grave régression pour "Soul Eater" que ce 7ème volume qui voit Ohkubo patauger assez lamentablement pour relancer notre intérêt après le climax des deux précédents tomes. Car comment repartir après le duel multiple / au sommet qui a opposé nos héros aux forces du mal : lorgner vers la comédie teenage façon hollywood ? Introduire de nouveaux personnages encore plus délirants ? Plonger certains des personnages dans des situations inextricables ? Rien ne semble vraiment fonctionner ici, et même l'affrontement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,