06 février 2011

Révisons nos classiques : "40 ans, toujours puceau" de Judd Apatow (2005)

A la vitesse où évolue la comédie US, qui avec Judd Apatow a connu une sorte de (court) second âge d'or, il est étonnant de voir combien, 5 ans après sa sortie, "40  ans, toujours puceau" paraît aujourd'hui sage, presque classique même, en particulier dans sa dernière partie, qui voit Apatow aborder franchement le registre de la comédie romantique la plus traditionnelle, abandonnant du coup sa vision à la fois corrosive et empathique des "bandes de geeks" qui peuplent le meilleur de son cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2010

(Séance de rattrapage) "Funny People" de Jud Apatow : pour l'interprétation seulement...

Même avec toute la sympathie et l'admiration que l'on a pour Judd Apatow, qui se trouve depuis plusieurs années au centre de la renaissance de la comédie américaine, "Funny People" ne peut être que qualifié de "demi-réussite", ou pour ceux qui sont moins indulgents, de "demi-échec". On peut accepter sans trop de problème que le film ne fasse pas rire par son sujet (la méchanceté fondamentale de ceux qui nous font rire, l'angoisse qui saisit tout un chacun devant la mort au moment de faire le bilan, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2009

Séance de rattrapage (tardive) : "Ricky Bobby : Roi du Circuit" d'Adam McKay

Et si ce "Ricky Bobby : Roi du Circuit", inédit dans les salles françaises - honte aux distributeurs ! - était le meilleur résultat à date de la collaboration - occasionnelle - Ferrell / Apatow ? Si on arrive à s'arrêter de rire pendant assez longtemps pour y réfléchir, ce n'est pas une hypothèse idiote : car ce triomphe de la comédie US "moderne" conjugue l'abattage parfait d'un Will Ferrell brillantissime, le numéro impeccable d'un Sacha Baron Cohen encore une fois superbe dans un numéro de transformiste (pilote... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2009

Séance de rattrapage : "Délire Express" de David Gordon Green

Quelle drôle d'idée que celle qu'Apatow et sa bande ont "testée" dans ce "Délire Express" aussi halluciné qu'hallucinant ! Mettre leur cinéma - devenu si essentiel à notre amour de la comédie moderne - à l'épreuve du film d'action standard… ou encore confronter les interminables délires verbaux par lesquels s'exprime - ou se dissimule - l'amitié (embarrassée) entre hommes à la brutalité des coups, des balles, des accidents ou es explosions… On ne peut certes pas dire que tout cela fonctionne très bien, la faute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2009

Séance de rattrapage : "Rien Que pour Vos Cheveux" de Dennis Dugan

Même s'il est difficile de parler de "bon" film à propos de "Rien Que Pour Vos Cheveux", qu'on ne m'empêche pas de le qualifier de "film exceptionnel" : car il a fallu à Apatow, Sandler et leur bande un culot inimaginable pour s'attaquer aussi frontalement à des sujets tels que, en vrac : la haine israelo-palestinienne, la peur du terrorisme, le racisme fondamental de la société blanche, la superficialité de l'intégrisme - soluble dans l'american way of life -, sans parler de la sexualité des femmes âgées... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2008

"Walk Hard" de Jake Kasdan : Judd Apatow mal à l'aise dans le registre de la parodie...

En regardant - non sans une bonne dose d'ennui -, ce "Walk Hard" sorti directement en DVD en France -, on réalise combien l'humour de Judd Apatow n'est pas compatible avec le concept de parodie. Oui, bien sûr, l'intelligence et la sensibilité "Apatowienne" font qu'on évite complètement les travers répugnants des horribles "Scary Movie" et cie, mais quelque part, la profonde mélancolie et l'angoisse existentielle qui caractérisent le personnage "Apatowien" génèrent une forme de redondance par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2008

"Sans Sarah, Rien ne Va" : les limites du "système Appatow"

Premier (relatif) échec du "système" Judd Apatow, "Sans Sarah, Rien ne Va" (titre français encore une fois á côté de la plaque !) commet le péché originel : ne plus arriver à faire rire à force de se préoccuper de notre empathie avec les personnages. Plus que la mise en scène anonyme d'un nouveau tâcheron, il convient de blâmer l'erreur de casting d'un Jason Segel dans le rôle principal : juste et touchant, il est tout simplement incapable d'être drôle. Comme la soit-disant "révélation" Kristen Bell passe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2008

Séance de rattrapage : "SuperGrave" de Greg Mottola

Film le plus encensé de "l'école" Judd Apatow - la relève du cinéma comique, même si la génération précédente n'a pas dit son dernier mot -, "SuperGrave" reprend le même schéma dévastateur de "40 ans toujours puceau" et, dans une moindre mesure, "En Cloque Mode d'Emploi" : des dialogues aussi crus que cruels débités à la mitraillette, une vision ultra-réaliste, finalement peu fictionalisée, de l'Amérique blanche moyenne en proie avec ses démons, comme avec les difficultés les plus triviales de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2008

Séance de rattrapage : "En Cloque, Mode d'Emploi" de Judd Apatow

"En cloque, mode l'emploi", certes un peu moins réussi que "40 ans, toujours puceau", permet de vérifier qu'il y a bien "un ton Judd Apatow", entre la verdeur revigorante de dialogues aussi crus que finalement terriblement ordinaires (car nous parlons comme cela, l'humour décapant en moins !) et la description minutieuse du quotidien d'une Amérique bas du plafond qui a finalement peu accès aux honneurs du cinéma hollywoodien. On a le droit de trouver cela tout-a-fait trivial et sans intérêt, d'autant que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :