08 août 2011

"La Planète des Singes : Les Origines" de Rupert Wyatt... Celui-ci, on ne l'avait pas vu venir !

La franchise de "la Planète des Singes" ? Après une poignée de films des seventies oubliés (sauf le premier, bien entendu) et un remake raté par Tim Burton, on n'en attendait pas grand chose. Et puis survient ce "… Les Origines", qu'on se prend comme une grande claque : un scénario redoutablement logique et efficace, totalement au "premier degré" - ce qui est si rare de nos jours -, une interprétation parfaite (James Franco et Andy Serkis, ce dernier surpassant son travail déjà remarquable dans "le Seigneur des Anneaux" et "King... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juillet 2011

"Pluto 008" : Pluto, c'est fini !

Le huitième et dernier volume de "Pluto" voit - sans que ce soit une vraie surprise, si ? - le retour d'Astro Boy, et du coup, un recentrage des thèmes et de la narration elle-même vers un style beaucoup plus "Tezukaïen" : menace de fin du monde apocalyptique, héroïsme du petit robot, combats cataclysmiques entre le Bien et le Mal, créateurs dépassés par leurs créatures, et final un tantinet lacrymogène et moraliste. Urasawa y rajoute son grain de sel nettement reconnaissable, cette paranoïa larvée et obscure qui élevait "20th Century... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juillet 2011

"Monsters" de Gareth Edwards : une belle idée, qui tombe finalement un peu à plat...

A notre époge de "mélange de genres", la jolie idée de "Monsters" est de tenter le road movie wendersien (ennui languide, vide des relations humaines, poésie de fin du monde) dans le contexte du film "d'invasion extra-terrerstre", et de formellement boucler le concept par un filmage "indie" - caméra vidéo portée à l'épaule - conjugué à ces effets spéciaux minimaux (mais efficaces...) que permet la technologie actuelle. Le problème est que, autant l'idée est séduisante, autant elle ne fonctionne que par intermittence (la danse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juin 2011

"Pluto 007" d'Urasawa: complexe, passionnant, puissant !

Alors qu'on se rapproche de la conclusion de cet étrange projet qu'est "Pluto", avec sa combinaison impossible de complexité thématique (politique, émotionnelle, voire spirituelle) et de fantaisie guerrière (un mariage clairement contre-nature, et n'en est que plus passionnant), on voit logiquement le scénario d'Arasawa se mettre a converger peu à peu vers la science-fiction enfantine de Tezuka : ce tome 7, à la narration parfois épineuse dans son traitement des flashbacks et des souvenirs, nous offre l'habituel mélange de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2011

"Source Code" de Duncan Jones : confirmation du talent de Bowie Jr.

On avait aimé "Moon", on aimera (presque tout) autant "Source Code" du fiston Bowie, qui réussit à recycler ses mêmes obsessions (l'humain comme chair à canon au service de l'état, le vertige de la répétition et de son corollaire, la dé-réalisation) dans un thriller US aux allures de blockbuster modeste (juste ce qu'il faut d'effets spéciaux un peu "cheap" pour nous raconter correctement une histoire complexe…). Ce qui est beau dans ce film qu'on pourrait facilement accuser de recycler les idées géniales de "Un Jour Sans Fin", c'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2011

Révisons nos classiques : "Blade Runner" (1982) de Ridley Scott

Je me souviens de ma déception en 1984 devant la trahison que constituait à mes yeux cette adaptation "clinquante" (dans le genre dark, mais bon...) du chef d'oeuvre de Philip K. Dick, "les Androides Rêvent-ils de Moutons Electriques". Et puis, les années passant, comme tout le monde, j'ai peu à peu considéré "Blade Runner" comme un film de SF visionnaire (mais quand on la compare à "Star Wars", n'importe quelle adaptation de Dick est visionnaire !), à ignorer l'interprétation pour le moins limitée d'un Harrison Ford plus dépassé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mars 2011

"Pluto 006" : Urasawissime !

Si les tomes précédents de "Pluto" m'avaient laissé un tantinet froid, voire sceptique quant à ce concept qui me semblait empêcher le "style Urasawa" de s'épanouir pleinement, peut-être par respect devant l'oeuvre écrasante de Tezuka, ce 6ème volume efface tous ces doutes : voici 200 pages que l'on peut qualifier de "urasawissimes", depuis la magnifique énigme - étourdissante - des tulipes de Sahad, jusqu'au mystère (à demi révélé, mais c'est suffisant) du péché originel de Gesicht, en passant par le suspense de l'attentat contre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 janvier 2011

Séance de rattrapage : "Splice" de Vincenzo Natali

Ce n'est pas que j'attendais beaucoup de Natali, le réalisateur sur-évalué du piètre "Cube", mais j'avais été séduit par les images que j'avais entrevues de Delphine Chanéac, monstre fascinant qui pouvait porter "Splice" vers un ailleurs Cronenbergien... La déception est grande quand on se trouve face à cette très petite Série B, fort prétentieuse au demeurant dans ses intentions de nous rejouer l'éternel film d'horreur en y ajoutant des éléments... euh... "intelligents" (le couple, la fidélité, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 décembre 2010

"Pluto 005" : Shakespearien ?

Le tome 5 de "Pluto" voit Urasawa se concentrer sur les aspects les plus psychologiques de son récit, lançant ses personnages à la recherche de sentiments extrêmes en eux - la haine pour l'inpecteur Gesicht, la tristesse pour la petite soeur d'Astro -, sentiments fondateurs de leur "humanité" (car bien entendu, ce sont des robots !). On peut trouver des accents "shakespeariens" aux différentes tragédies, souvent ultra-violentes, qui composent la trame de "Pluto", mais le talent suprême de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 décembre 2010

"Under The Dome", le dernier (presque) chef d'oeuvre de Stephen King

A partir d'un thème très "kingien", qui s'apparente à celui de "The Mist", notre très cher Stephen nous cette fois a pondu pas loin d'un millier de pages qui s'avèrent aussi lourdes à digérer que passablement formidables. Lourdes à digérer, parce que King ne se refait pas, et qu'il a toujours cette tendance à sur-détailler chacune des situations qu'il décrit, à en rajouter des couches et des couches - souvent inutiles - de psychologie à la petite semaine et de bons (ou de mauvais) sentiments. Et pourtant, au delà... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,