20 septembre 2010

eels à la Riviera (Madrid) le samedi 18 septembre

21 h 30, à l’heure pile, la scène s’obscurcit, mais on a encore droit à 5 bonnes minutes de ce qui me semble être la Bande Son d’une comédie musicale hollywoodienne classique (mais je peux me tromper), ce qui est un peu long avant que Mark Everett (c'est-à-dire eels) monte sur scène, avec sa guitare électrique vert clair. Combinaison blanche, plus grand que je me l’imaginais, Mark est entièrement dissimulé derrière sa barbe fournie, ses lunettes noires et son bandana : un look original, amusant, tant qu’on le voudra, mais qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2010

"Tomorrow Morning" de eels : retour vers le bonheur ?

Alors que la critique unanime s'esbaubit sur le "retour au bonheur" de l'incurable pessimiste qu'est Mark Everett, qu'entend-on en fait sur "Tomorrow Morning" ? Toujours beaucoup de tristesse, comme si le début d'une nouvelle histoire (d'amour) et la remontée vers la lumière ne laissaient de toute manière guère d'illusions. Pas mal de gimmick électro bricolés à la cave qui nous renvoient aux premiers efforts de eels. Deux trois mélodies formidables, oui, vraiment formidables qui élèvent le disque vers des sommets... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2010

"End Times" de eels : incitation à la morosité et au suicide...?

Qui a dit qu'écouter de la musique triste était cathartique ? Moi, sans doute... un jour de spleen post-adolescent ! Le problème est que ce bel aphorisme ne fonctionne pas avec la musique de Mark Everett, l'un des seuls artistes actuels capable de ressasser son mal de vivre, de fouiller ses haines les plus intimes jusqu'à l'insoutenable, de gratter ses plaies jusqu'au sang sans en faire un spectacle pour autant (comparez son travail à celui de Robert Smith, par exemple...). La force de la musique de eels, c'est évidemment son extrême... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :