28 septembre 2010

"The American" d'un Anton Corbijn perdu loin de son monde...

En voyant de "The American", je me suis retrouvé avec la très désagréable impression d'être revenu au genre de cinéma "policier" qui proliférait sur nos écrans au début des années 70 : son thème (l'éternelle - baîllement - histoire du dernier contrat du gangster qui sera sa fin) comme son interprétation (Clooney, dans un louable effort de réinvention, n'est guère plus crédible que… disons Charles Bronson à l'époque) nous ramènent en un temps où nous, spectateurs, gobions tout ce qu'on nous offrait. Bien sûr,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2010

"Les Chèvres du Pentagone" de Grant Helsov : on commence par beaucoup rire, et puis...

Il y a des films dont on déteste dire qu'ils sont ratés, parce qu'ils ont, en une heure et demi, gagné notre coeur, sinon notre entière adhésion. Entre satire militaire façon "MASH" - plus que jamais nécessaire à une époque où les idées néo-cons se sont quand même bien implantées dans l'inconscient collectif planétaire - et doux délire entre copains ayant abusé de substances illicites diverses, "les Chèvres du Pentagones" (très faible traduction française d'un joli titre original) manque complètement sa cible,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2010

"Fantastic Mr. Fox" de Wes Anderson : 100% Andersonnien !

<p><p>Tfmf</p></p>Bien que ne faisant pas partie de la génération de Wes Anderson et donc décalé par rapport à ses préoccupations si caractéristiques (comment vivre comme adulte au sein d'une famille réinventée), je suis toujours extrêmement sensible à son rêve un peu anachronique d'atteindre l'élégance au sein d'un monde matériel violent. "Fantastic Mr. Fox", au delà de tout ce qu'il a de "différent" (Roald Dahl, animation de marionnettes image par image) est à 100% un film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2008

"Burn After Reading", le retour des frères Coen : pas sûr que tout le monde rigole !

Si ce "Burn After Reading" ne peut que décevoir après le chef d'oeuvre absolu que constituait voici moins d'un an "No Country For Old Man", il n'en est pas moins, si l'on veut bien s'y pencher, un constat aussi fondamentalement pessimiste et formellement sec et brillant sur l'état de déliquescence de la société américaine, ou plutôt, et c'est pire mais plus juste finalement, des individus qui la composent (chacun d'entre nous peut aussi se sentir visé) : et le rire s'étrangle vite (ce qui fait que nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,