06 juin 2007

I am a Chief - KC à l'Olympia le 5 Juin

Aucun doute, Kaiser Chiefs sont un groupe PO-PU-LAI-RE : il suffit de voir le nombre de petites minettes de 18 ans maxi qui sont déjà massées dans la queue de l'Olympia quand nous arrivons (eh oui ! Devant Gilles et Patrick ! Il faut quand même oser !) pour le comprendre. Heureusement, à la course à pied à travers la longue entrée de l'Olympia, et aussi à la resquille, nous sommes imbattables, même à près de 50 ans... Ce qui nous permet de nous planter au tout premier rang, à gauche, en plein devant l'ampli Orange de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juin 2007

Séance de rattrapage : L'Immeuble Yacoubian

Ce grand (3 heures) film populaire égyptien permet de retrouver - à l'heure de sa déliquescence dans la corruption omniprésente, sous la menace d'un islamisme de plus en plus radical - la joyeuse énergie de la société égyptienne, si bien chantée au cours des dernières décennies par Youssef Chahine. Malheureusement, Marwen Ahmed n'est pas Chahine, et, s'il évite l'artificiel brillance de nombre de films "choraux" récents, sa mise en scène a la lourdeur de l'éléphant lorsqu'il dénonce les méfaits de l'intolérance, ou tout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2007

"Weeds - Saison 1" : Jusqu'où iront-ils, Nicolas ? Mais que fait la police ?

La première question qui nous vient à l'esprit devant l'inénarrable "Weeds", c'est bien sûr : "Comment osent-ils faire - et montrer - une telle série à la télévision américaine ?". Une question évidemment totalement enthousiaste, réjouie, devant un scénario qui "glorifie" sans complexes la vente de drogues (et même à de très jeunes adolescents !) et base ses ressorts dramatiques les plus hilarants sur des obsessions sexuelles (et même avec de très jeunes adolescents !). C'est dire que "Weeds" jette un regard plus radical que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2007

Les Chansons d'Amour m'enchantent !

Au delà des références enchantées (la Nouvelle Vague, sa grâce, son amour de Paris), des tics qui irriterons certains (le Parisianisme crâneur, la préoccupation générationnelle) et des parti pris audacieux (la chanson bousculant le confort du spectateur, le goût assumé pour les explorations sexuelles), "les Chansons d'Amour" réussit un pari exceptionnel : faire ressentir au spectateur, au plus profond de lui-même, ce qu'est la perte d'un être aimé, et la difficulté du travail de deuil qui s'ensuit... ce grâce à une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 mai 2007

Séance de rattrapage : Casino Royale

Difficile de comprendre quand même en découvrant le dernier James Bond, "Casino Royale", qui se présente aussi comme le "premier" d'une nouvelle époque, pourquoi et le public et la critique mondiale lui firent un accueil aussi dithyrambique l'année dernière : si l'on doit reconnaître que le "minéral" Daniel Craig renouvelle joliment le personnage de 007 en le rendant - pour la première fois ? - humain et faillible, si l'on admet que les détenteurs des droits ont regardé et "24" (la technologie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2007

Une bonne raison de croire en l'humanité... Chris Knox

Je me doute que cette nodule n'intéressera qu'une partie très limitée des lecteurs occasionnels de ce blog, mais j'ai une bonne nouvelle pour ceux-là... L’inénarrable Chris Knox est de retour, dans l'indifférence générale de ce côté-ci de la planète, puisqu'aucun magazine, aucune critique n'a semble-t-il mentionné l'année dernière la sortie d'un nouvel album du Néo-Zélandais fou. Pour ceux - pardonnables donc - qui ne connaitraient pas le nom de Chris Knox, disons qu'il est pour moi (avec un autre original que je chéris... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2007

Un jeu imparable pour votre prochaine soirée entre amis cinéphiles...

Pourquoi ce genre de projet (rassembler des cinéastes et leur faire réaliser des courts métrages sur un thème donné), fantasme de cinéphiles nourris de la Politique des Auteurs, ne donne-t-il presque toujours rien d'intéressant ? Pourquoi ce "Chacun son Cinéma", assemblage risqué de 32 "haikus" de 3 minutes, provoque-t-il au contraire un sentiment de ravissement et de jubilation quasi ininterrompu de 2 heures ? Peut-être parce que la fascination de tous pour la salle de cinéma et sa magie est tellement forte que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2007

Un coup de Klaxons pas assez fort à la Cigale

Klaxons a été à mon avis l'une des grandes hypes de ces derniers mois, créée par la presse anglaise le temps venu de trouver une alternative au rock à guitares recyclant la new wave qui triomphe outre Manche depuis 4 ou 5 ans : une ambiance rave digne des grandes années "Madchester" et une certaine hystérie punk (sirènes, vocaux plus vociférés que chantés) pour une musique suffisamment nouvelle et excitante pour recruter les jeunots par cohortes entières. Devant la Cigale ce mercredi, le public est très très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2007

Amère déception

Il faut reconnaitre que, techniquement et artistiquement, "Amer Béton" est à ce qu'on a vu de mieux en matière d'animation depuis des lustres : un dessin absolument moderne, plus proche des canons de la BD européenne que du manga, d'une élégance qui ne se dément jamais, servie par une combinaison parfaite d'animation 2d et 3d, un univers coloré et exubérant qui ravit les yeux autant que le coeur, au service d'un scénario totalement adulte, faisant se rencontrer la SF post-punk avec le spleen des yakuzas de chez Kitano.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2007

Il y avait bien une faille !

On va voir un film comme "la Faille" pour la même raison qu'on lit un polar de Coben par exemple : on n'attend pas vraiment de "cinéma", seulement d'être embarqués dans une intrigue policière intelligente, et d'être scotché, puis mystifié par les rebondissements de rigueur. Las ! Il ne faut pas beaucoup de perspicacité pour comprendre très tôt la "solution" de l'énigme, ce qui nous condamne à une bonne heure d'irritation devant le manque de clairvoyance du "héros", par ailleurs magnifiquement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]