Gus_2Le deuxième tome de l'étonnante nouvelle série de Christophe Blain, Gus, poursuit et étend le travail de sape et de reconstruction à la fois du western entrepris dans "Nathalie". Le poursuit car l'on retrouve ici inchangées les obsessions amoureuses de nos outlaws lubriques, dans des récits principalement centrés cette fois sur le beau personnage de Clem, déchiré - mais pas tant que cela - entre sa passion charnelle pour la fantasque Isabella, qui se photographie nue sur les mesas désolées du Nouveau Mexique, et sa fidélité pour son épouse, auteur de best sellers narrant ses propres aventures sexuelles. L'étend en faisant la part belle à ces nouveaux personnages féminins, tous plus complexes et plus déterminés que leurs amants fantasques et dépenaillés. Reste que l'effet de surprise s'est naturellement un peu émoussé, et qu'il manque dans "Beau Bandit" ces moments enchanteurs de suspension du temps où nos outlaws se laissaient doucement dériver au fil de parenthèses contemplatives. On attend le tome 3 avec impatience, en espérant que Blain nous emmène vers des narrations encore plus originales.