Tourist_HistoryLe problème des groupes dont tout le monde dit le plus grand bien, c'est qu'on est toujours un peu déçu en les découvrant, ensuite : la voix du chanteur pas trop convaincante, une brassée d'influences trop visibles (la plaie du rock anglais depuis quelques années...), un son lisse et banal, et au final, on a l'impression que ce "Tourist History" passe sans laisser de grandes traces. Un disque très réussi, rempli de bonnes chansons gaies, facilement mémorisables, mais un tantinet anodin. Et puis, et puis... il suffit de se laisser un peu faire, de glisser le CD régulièrement dans son auto-radio en roulant sous le soleil printanier, et on se retrouve accro à ces 33 minutes de plaisir léger, dansant, souriant, combinaison parfaite entre un feeling dance floor et un héritage indie 80's dont l'Angleterre a du mal à se sortir. Alors, oui, à la différence de Franz Ferdinand auquel on le compare beaucoup, Two Door Cinema Club manque certainement de... maturité, de folie aussi, mais il pourrait bien constituer l'antidépresseur parfait en ce début d'année éprouvant.