Good_Evening_New_York_CityLes années passent et Paulo continue sa tournée des stades et son relevé des compteurs, ressassant encore et toujours succès éternels des Beatles et hits solos avec le support de son même groupe de pros efficaces et - heureusement - enthousiastes. Aucune surprise ici au "nouveau Shea Stadium" par rapport aux sets autrement plus historiques du début des années 2000, mais un abattage des classiques qui ne laisse toujours rien à désirer, si ce n'est - éternelle plainte des admirateurs - une voix de plus en plus approximative. On trouvera donc dans ce live la dose prescrite de plaisir, sans surprises (malheureusement) mais sans baisse d'intensité non plus. On se serait bien passés de quelques morceaux plus récents qui confirment la descente aux enfers de l'inspiration McCartneyienne, et on aurait apprécié un mix mettant moins la voix de Sir Paul en avant, mais cette setlist reste la plus impressionnante qu'un musicien puisse proposer en ce début de siècle.