06 octobre 2009

Séance de rattrapage : "Une famille Brésilienne" de Walter Salles et Daniela Thomas

On sait que collaborer avec Daniela Thomas permet à Walter Salles, depuis le début de sa carrière, d'injecter plus de réalisme dans son cinéma qui a une tendance certaine au mélo et au formalisme un peu grandiloquent. "Une Famille Brésilienne" se tient ainsi, en équilibre précaire entre un regard quasi-documentaire sur la dure vie des Paulistas de la classe "moyenne" (pas les pauvres des favelas, plus photogéniques en général…!), et une tendance à fictionner au-delà du raisonnable : la dernière partie du film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2009

Séance de rattrapage (tardive) : "Ricky Bobby : Roi du Circuit" d'Adam McKay

Et si ce "Ricky Bobby : Roi du Circuit", inédit dans les salles françaises - honte aux distributeurs ! - était le meilleur résultat à date de la collaboration - occasionnelle - Ferrell / Apatow ? Si on arrive à s'arrêter de rire pendant assez longtemps pour y réfléchir, ce n'est pas une hypothèse idiote : car ce triomphe de la comédie US "moderne" conjugue l'abattage parfait d'un Will Ferrell brillantissime, le numéro impeccable d'un Sacha Baron Cohen encore une fois superbe dans un numéro de transformiste (pilote... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2009

"Mary et Max", un film d'animation noire d'Adam Elliott

Les critiques qui s'émerveillent - avec un peu de condescendance - devant la profondeur, le sérieux et l'intelligence de "Mary et Max" n'ont très certainement jamais lu de BD autre que "Titeuf" ou "Largo Winch", et ont sans doute découvert l'anime "adulte" avec "Persépolis". Mais ne faisons pas la fine bouche : il y a en effet dans le travail d'Adam Elliot une radicalité thématique (l'horreur absolue de la vie) et esthétique (noir, c'est noir) forcément bien venue, et... honorable. On... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2009

Séance de rattrapage (tardive) : "Layer Cake" de Matthew Vaughn

On apprécie énormément que Matthew Vaughn n'ait pas, avec ce "Layer Cake" suivi les mêmes chemins escarpés de la comédie destroy que son acolyte Guy Richie, pour tenter le polar scorsesien (y a-t-il une morale possible derrière le commerce moderne de la drogue ?) et la stylisation intelligente (belle idée que le magasin FCUK du futur avec ses étagères de drogues…). Comme le grand Daniel Craig officie brillamment dans le film, dans un registre assez éloigné - et bien plus touchant - de celui de James Bond, et qu'il est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2009

Séance de rattrapage : "L'échange" de Clint Eastwood

Avec "l'Echange", projet ambitieux (rappeler à l'Amérique un temps pas si lointain où la barbarie régnait encore, et pas n'importe où, à deux pas d'Hollywood !), Eastwood ne réussit pas tout-à-fait un chef d'œuvre de plus dans sa filmographie, qui commence à en être pleine à craquer : il manque quelque chose - d'indéfinissable - pour que ce film-monstre (mélodrame sec, fresque politique soignée, film de procès, thriller naturellement ellroyien) nous emporte, malgré une magnificence permanente de la mise en scène (ah ! ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2009

"District 9" de Neill Blomkamp

La première partie de "District 9" est l'une des plus excitantes, intriguantes, bluffantes vues cette année : si le procédé de l'hyper-réalisation d'une fiction a priori peu "crédible" par l'utilisation de la vidéo et du filmage façon "news reel" n'est plus une nouveauté depuis "Cloverfield" ou "Rec", personne n'en avait aussi pertinement exploité la vision "politique" possible. "District 9", à la fois terriblement méchant et dur dans sa description... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2009

Séance de rattrapage : "Délire Express" de David Gordon Green

Quelle drôle d'idée que celle qu'Apatow et sa bande ont "testée" dans ce "Délire Express" aussi halluciné qu'hallucinant ! Mettre leur cinéma - devenu si essentiel à notre amour de la comédie moderne - à l'épreuve du film d'action standard… ou encore confronter les interminables délires verbaux par lesquels s'exprime - ou se dissimule - l'amitié (embarrassée) entre hommes à la brutalité des coups, des balles, des accidents ou es explosions… On ne peut certes pas dire que tout cela fonctionne très bien, la faute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2009

Séance de rattrapage : "Watchmen" de Zach Snyder

Même si l'on est pas un fan absolu de la BD ambitieuse de Moore et Gibbons, il était difficile de ne pas s'inquiéter de la voir adaptée au cinéma par le même clown qui a commis le ridicule et stupide "300"… D'où mon peu d'impatience à aller voir ce film de plus de deux heures et demi en salle ! La séance de rattrapage sur DVD s'est avérée une excellente surprise, Snyder remisant largement ses velléités esthétiques - ou plutôt les confinant à quelques plans finalement bien vus s'insérant à contre courant dans le récit - et se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2009

"Singularités d'une Jeune Fille Blonde" de Manoel de Oliveira (101 ans !)

Depuis tant d'années, on connait bien la manière d'Oliveira (101 ans ! Un record !) : extrême minutie du cadre et précision du langage, forcément littéraire et "juste", épure de la mise en scène, etc. On retrouve tout cela dans le court "Singularités d'une Jeune Fille Blonde", hormis la durée parfois éprouvante de plans qui laissent d'habitude le temps aux sensations et aux sentiments d'advenir, puisque le film est ici (relativement) rapide, comme réduit à l'essentiel d'un récit tranchant (même si fonctionnant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2009

Séance de rattrapage : "Les Noces Rebelles" de Sam Mendes

Si comme moi, vous appréciez peu Sam Mendes, cinéaste à l'académisme épuisant, ou si vous vouliez préserver l'image du couple idéal de "Titanic", alors vous n'êtes pas allés voir "les Noces Rebelles" en salle : comme moi, vous avez eu tort ! Certes, il plane sur la mise en scène - et sur le film tout entier - un soupçon de perfection appliquée et vaguement ennuyeuse… Quant à notre naïf espoir que l'Amour résiste à tout, le film de Sam Mendes ne nous laisse aucune illusion là-dessus : le génie de DiCaprio et (surtout) celui de Kate... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,