30 novembre 2010

"HP-7 1ère partie" : au cinéma aussi, la "franchise Harry Potter" touche à sa fin...

Tiré d'un livre passablement ennuyeux - ce dernier tome tant attendu qui a pourtant vu JK Rowlings perdre totalement le fil de son récit, "Harry Potter et les Reliques de la Mort - 1ere partie" s'apparente à une longue déambulation somnambulique dans une Grande-Bretagne hivernale, grise, quasi sordide, et, il faut l'avouer, parfaitement évoquée par un Peter Yates toujours aussi décalé par rapport à la magie potentielle de son sujet. Quelques rares jolies idées de cinéma (le combat contre le serpent avec le mur qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2010

"Unstoppable" de Tony Scott : le premier film à peu près correct du roi des bourrins ?

Tony Scott est sans doute le metteur en scène que je déteste le plus de l'histoire du cinéma, un âne bâté incapable de comprendre que la fragmentation des plans, des points de vue, et l'accumulation de gimmicks publicitaro-clipesques ne font que détruire la beauté et la lisibilité du mouvement, qui reste quelque chose d'essentiel dans le cinéma d'action en particulier. Pourtant, cette fois, malgré l'habituel épuisement qui nous saisit devant ces images hâchées, quelque chose fonctionne : le vertige de l'actualité "CNN" en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2010

Séance de Rattrapage : "La Nuit au Musée 2" de Shawn Levy

On avait bien aimé "la Nuit au Musée", petite réussite mélangeant angoisse existentielle typique de Stiller et fantaisie exhubérante. On commence par être séduit par quelques belles idées dans "la Nuit au Musée 2", comme l'interaction des personnages dans des toiles de maîtres ou photographies célèbres, et un peu bluffé par la profusion d'effets spéciaux. Et puis, peu à peu, on se rend compte que le film tourne à vide, manque sérieusement d'âme (à l'image de Ben Stiller, devenu chef d'entreprise à succès et comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2010

"Date Limite" de Todd Phillips : on est loin de la petite réussite de "Very Bad Trip"

On avait aimé le "Very Bad Trip" de Todd Phillips, et on y avait découvert Zach Galifianakis. On va donc avec une certaine curiosité découvrir son nouveau "Date Limite", attiré en outre par le nom de Robert Downey Jr. Las ! On trouve un scénario cent fois utilisé (la traversée en voiture des US au côté d'un pénible), un Robert Downey Jr. visiblement pas à très à l'aise, un Zach Galifianakis un peu éteint, un chien rigolo sous-employé, les habituels clichés du buddy movie sans un brin d'imagination - juste un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2010

Révisons nos classiques : "Manhattan" de Woody Allen (1979)

Puisque c'est un film que je revois en gros tous les 10 ans, "Manhattan" me permet à chaque fois de faire le point sur mon amour pour Woody (qu'il est loin, ce Manhattan-là, balayé par cette modernité que Woody semblait déjà craindre, à l'époque… mais qu'il est loin aussi, ce Woody Allen-là, qui n'avait pas encore senti la nécessité de travailler sur des scénarios - comme tout le monde -, et se contentait de nous parler, et si intelligemment, de lui-même, de ses amours, de ses névroses…), mais aussi sur mon propre rapport... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2010

"L'Arnacoeur" de Pascal Chaumeil : la France produit une vraie bonne comédie... Miracle !

Miracle ! Oui, miracle ! Du pays de la honte, cette France qui se réjouit de ses "Visiteurs", de ses "Chtis", des Bigard et autres déchets de la culture Canal +, voici enfin une comédie digne de ce nom, conjugant scénario classique (certons dirons "trop classique" de l'arroseur arrosé), rythme impeccable (au point qu'un amoureux comme moi des grandes comédies américaines de l'âge d'or y retrouve des émotions perdues) et acteurs superlatifs, surtout au niveau de l'alchimie qu'on voit naître entre eux,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2010

Révisons nos classiques : "Incassable" de M. Night Shyamalan

Si "Incassable" reste à date le plus beau film de notre cher M. Night Shyamalan, c'est qu'il travaille joliment deux thèmes majeurs de son oeuvre (la prédestination et le rôle que chacun est amené à jouer ; les mythes fondateurs de la société américaine et leur nécessité) en les mêlant dans un scénario aussi intelligent que constamment surprenant. La tristesse poignante de l'interprétation de Bruce Willis, qui n'a jamais été meilleur, se combine parfaitement avec une mise en scène juste, patiente, constamment... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2010

Révisons nos classiques : "Les Temps Modernes" de Charles Chaplin

On associe trop souvent "les Temps Modernes" à sa première séquence, dans laquelle Chaplin symbolisa à la perfection l'asservissement de l'homme à la machine, et l'on oublie que le film est avant tout une ode désespérée (car il n'est pas sûr que le génial plan final, l'un des plus beaux du cinéma, soit réellement porteur d'illusion...) à l'homme ordinaire broyé par le capitalisme sauvage, assisté dans ses basses oeuvres par la machine policière, inhumaine et répressive. Revoir ce grand chef d'oeuvre visionnaire, alors que le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2010

Révisons nos classiques : "Parle avec Elle" de Pedro Almodovar

Le fait de vivre en Espagne et de connaître un peu mieux la culture espagnole permet de jeter un regard neuf sur ce "Parle Avec Elle", que je ne suis pas loin de considérer comme l'un des plus grands Almodo, voire même l'un de mes filsm préférés de ces 20 dernières années. Le rapport que les Espagnols entretiennent avec Almodovar est beaucoup plus crispé, difficile, que les Français, et il est de bonne guerre de reprocher au "phare de la movida" sa complaisance envers les pires clichés de la culture espagnole -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2010

"The Social Network" : David Fincher au top !

Après le demi-ratage du sérieusement surestimé "Benjamin Button", David Fincher retrouve la grande forme, celle de "Zodiac" pour peindre avec une force et une intelligence confondante l'une de ces histoires mythiques qui font le siècle, celle des créateurs de Facebook, donc. Mais la grande réussite de "The Social Network", au delà de sa mise en scène vibrante, est son écriture parfaite, que cela soit dans la parfaite lisibilité d'une histoire complexe et a priori peu passionnante, ou dans l'énergie de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :