Karate_KidOn peut aimer la version 2010 de "Karate Kid" pour nombre de bonnes raisons : le plaisir de chercher (et de retrouver) quelque chose du jeu de papa Will Smith chez son rejeton, le bonheur de revoir Jackie Chan, l'immense Jackie Chan, dans un rôle un peu moins ridicule qu'à l'habitude, l'intérêt de découvrir Pékin à travers les yeux d'un enfant expatrié, la curiosité qu'éveille en nous le message (très soft, mais quand même) envoyé en introduction quand on traverse la ville de Detroit sinistrée par le chômage, dans laquelle "il n'y a plus rien pour nous" quand il faut bien partir en Chine pour pouvoir travailler. On aura par contre le droit de trouver irritant la propagande chinoise intensive, et un nième recyclage de la thématique héroïco-sportive américaine, dont le côté prévisible et la puérilité nous fatiguent depuis longtemps. Reste qu'il n'y a rien de honteux - à part son titre - dans cette comédie familiale largement au dessus de la moyenne.