HIStoryJuin 2009 : The "King of Pop" est mort, la planète est en deuil, les journaux et le web surtout sont pleins de textes désespérés, ou simplement tristes, brillants ou simplement émouvants, sur la disparition de celui qui représentait l'âge d'or de la musique - comme lien culturel global, comme preuve qu'une sensibilité planétaire pouvait exister - tout en faisant de sa vie et de son corps en métamorphose cronenbergienne permanente un pur spectacle cyber-punk. Comme la majorité des habitants de la planète, j'ai donc communié devant l'autel du consumérisme, et contribué à la survie provisoire de l'industrie en achetant (rachetant en fait) un "produit MJ". Et bien sûr, au final, le poison de la déception a quelque peu troublé l'unanimité de l'hommage : car si Michael, au long de ces 10 clips, reste un chanteur merveilleux et un danseur éblouissant, les clips eux-mêmes datent terriblement et ne tiennent plus guère que grâce à l'effet de nostalgie. Pire, la qualité générale (images et son) ne vaut guère mieux que celle de notre vieille VHS d'origine ! Bref, mieux vaut réécouter "Thriller" en boucle…