02 janvier 2011

Réécoutons les classiques du Rock : "Darkness on the Edge of Town" de Bruce Springsteen (1978)

Réécouter "Darkness on the Edge of Town" dans une version bien remastérisée, après un gouffre de près de 30 ans pendant lesquels Springsteen n'a pas beaucoup compté pour moi, offre l'opportunité idéale de réévaluer ce disque monochromatique, profondément déprimé et déprimant, qui voyait le "Boss" creuser à nouveau le sillon du romantisme prolétaire et urbain de "Born to Run", en substituant - malheureusement - à la fièvre orbisonienne de celui-ci une démesure un peu lourde qui allait - plus tard - plomber... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2011

(Séance de rattrapage) "Lovely Bones" de Peter Jackson : juste un mauvais film !

"Lovely Bones" est un mauvais film, sans doute le plus mauvais qu'ait jamais tourné un Peter Jackson ici visiblement complètement largué devant son sujet (le travail de deuil et le devoir de mémoire - pas un souffle d'émotion dans ce film figé et en permanence faux) comme devant les possibilités désormais offertes par la technologie de représenter l'au-delà (Jackson choisit la laideur kitsch : ça pourrait être drôle, c'est juste ennuyeux…). On se pince donc régulièrement devant les choix esthétiques (désastreux) et narratifs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2010

Musique : mon Top 10 de l'année !

Tout le monde le dit, 2010 a vu le grand retour de Arcade Fire, groupe phare de ce début de siècle... et je serai bien le dernier à contredire tout le monde, d'autant que "The Suburbs", pour être un album plus sage, moins renversant que les 2 premiers chefs d'oeuvre du groupe, est une vraie merveille. Cependant, cette année, Arcade Fire a été battu sur le fil (il semble que seul le NME l'ait remarqué, mais bon...) par un groupe dont je n'attendais pas grand chose, et qui a pondu l'oeuvre au noir la plus envoûtante, la plus... [Lire la suite]
30 décembre 2010

"Halcyon Digest" : Deerhunter dans son plus bizarre (et magnifique) appareil

Il n'est pas facile d'aborder le Deerhunter de "Halcyon Digest", tant la première impression est celle d'un disque en haillons, avec des mélodies plus rêvées que réelles, et une sorte de tendresse fatiguée, hébétée, qui commence par décourager l'attention. Au fil des écoutes, on se raccroche à quelques (rares) échos de musique connue : un passage glam-rock - déglingué - ici, de la noisy pop à bout de souffle là, beaucoup d'échos du troisième album du Velvet (la tendance Moe Tucker, comme chez Galaxie 500), mais un Velvet qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2010

"Les Gouttes de Dieu - Tome 9" : l'ennui gagne...

Puisqu'on n'est pas encore entré dans le vif du sujet de la recherche du ·"troisième apôtre" (et il y en a 12, est-ce que cela veut dire qu'on va friser la cinquantaine de tomes avec les "Gouttes de Dieu" ?), on voit dans ce neuvième volume nos héros venir une fois de plus à la rescousse de pauvres âmes dont les problèmes familiaux ou émotionnels ne sauraient être résolus que grâce au vin : sans être particulièrement cynique, il y a un moment où l'on n'y croit plus trop, surtout quand le syndrome vaguement nazi de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2010

Musique - Le top10 (et plus...) de mon ami Gilles B.

Comme vous en avez sans doute un peu marre que je vous impose sur mon blog systématiquement mes goûts musicaux, je ne peux résister au plaisir de vous faire partager - avec son autorisation bein sûr, le Top 10 Musique de mon ami Gilles B., un explorateur courageux de tout ce qui est "nouvelles musiques" : "Voila un exercice auquel je ne suis pas préparé, mais cette année j’ai décidé de vous proposr une liste de mes « coups de cœurs » discographiques. Tout cela au feeling, sans notation, juste des impressions qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2010

"Copie Conforme" d'Abbas Kiarostami : un grand cinéaste perdu, loin de chez lui ?

"Copie conforme" permet de confirmer ce que l'on avait suspecté lors du passage de Wong Kar Wai par les Etats-Unis : même les grands cinéastes ne peuvent qu'y perdre à s'éloigner de leur "territoire". Si l'on retrouve ici tous les composants de "l'Art" suprême de Kiarostami (son filmage patient et juste, son attention quasi surnaturelle envers ce qui se lit de l'âme sur le visage, et bien entendu son talent redoutablement "wellesien" à faire basculer spectaculairement sa fiction en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2010

"Dexter - Saison 3" : Dexter persiste et signe...

J'ai lu ça et là que la Saison Trois de "Dexter" était un échec, etc. etc. mais, s'il est normal que les "grandes" séries - et "Dexter" est désormais une "grande" série, aidé peut-être en ça par l'arrêt progressif d'autres séries un peu plus "grandes" - déçoivent régulièrement les grandes attentes qu'elles ont fait naître, il ne me semble pas que la baisse de régime assez "normale", ou habituelle en tout cas, enregistrée après deux ans de succès artistique et populaire, comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2010

"Olympia" de Bryan Ferry : more of the same boring stuff !

Il faut se méfier des disques qui arrivent avec leur propre critique - bien sûr louangeuse - jointe (c'était déjà le cas avec le médiocre second album de MGMT !) : la propagande qui nous est servie avec de grands mots pompeux (inspiré, exquis, intelligent, etc.) dissimule ici une fois de plus une affligeante absence d'inspiration, aucune mélodie de cet "Olympia" qui voit Ferry singer - jusque dans la pochette - les  grandes heures de son Roxy Music, ne valant "tripette" ! Bien entendu conscient de sa propre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2010

Révisons nos classiques : "Brazil" de Terry Gillliam

"Brazil" a été pour ma génération un film culte, auquel je n'ai toujours souscrit qu'avec une certaine réticence, la démesure - à mon sens largement incontrôlée - caractérisant la "mise en scène" de Terry Gilliam desservant largement (sans, heureusement, l'annuler complètement) la force d'un scénario kafka-orwellien, pas forcément original, mais de plus en plus pertinent. 25 ans plus tard, les outrances de Gilliam - qui pouvaient paraître d'avant-garde à l'époque - ne bluffent plus personne et irritent même encore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]