20 octobre 2008

"Desperate Housewives - Saison 3" - Ah ! Qu'elle est belle, la série americaine...

Ah ! Qu'elle est belle la série TV US quand elle s'appelle "Desperate Housewives" et qu'elle aborde sa troisième saison avec autant de brio, et d'intelligence. Des intrigues reserrées et pétarandes, des personnages aussi excessifs et farfelus que prodigieusement ancrés dans la réalité quotidienne de la "upper middle class" américaine, une mise en scène un peu stakhanoviste, mais qui décline avec une fluidité incomparable les trucs et techniques de la comédie classique comme du thriller, histoire de nous transformer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2008

"Damages", une série qui fait "mal"...

"Damages" impressionne par la force de son scénario policier à la fois complexe (avec un jeu de convergence passé et présent ajoutant une indéniable tension - mais aussi une opacité - par rapport à tout ce qui nous est montré, cette manipulation dédoublant celles à laquelle se libre Patti Hewes) et par un niveau d'interprétation exceptionnel : aussi bien Glenn Close que Zeljko Ivanek (tous deux récompensés par des prix), mais aussi Ted Danson, sont remarquables (il est seulement dommage que Rose Byrne, qui interprète le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2008

"Prison Break" - Saison 3 : on atteint les limites du genre...

Pour apprécier un minimum la 3ème saison de "Prison Break", il faut prendre avec une bonne pincée de sel la vision caricaturale et "US-centric" de Panama (un doigt de racisme ordinaire), et surtout une indéniable débilité d'un scénario qui ne recule plus devant l'accumulation d'invraisemblances sauvages. Si l'on est désormais fatigués par l'interprétation monomaniaque de Wentworth Miller (voix basse, yeux baissés, front buté) et Dominic Purcell (air profondément stupide, grognements inarticulés), on peut reporter... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2008

"Californication - Saison 1" :

Ce qui frappe d'entrée en découvrant cette nouvelle série qui a fait beaucoup parler d'elle, c'est que "Californication" n'est "que" la traduction au format moderne des grands films de Blake Edwards ; il suffit de se remémorer l'excellentisime "L'Amour est une Grande Aventure" pour retrouver, quasiment inchangés, les thèmes du grand Edwards : panique de l'artiste devant la panne d'inspiration, conflit permanent avec la merchandisation de masse typique de L.A. / Hollywood, mais incapacité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2008

"Life on Mars" Saison 2 - 1973, mieux que 2006 ?

La seconde saison de "Life on Mars" relève brillamment tous les défis posés par la première : d'abord, avec l'épuisement des traumas familiaux de Sam Tyler dans les 8 premiers épisodes, trouver un nouveau thème central, qui sera celui, moins sentimental et sans doute plus classique, du conflit entre éthique et efficacité en terme de police ; ensuite, ajouter un niveau de complexité supplémentaire à l'intrigue "enchassée" entre les deux époques (73 et 06), qui conduit à un très beau et très perturbant dernier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2008

"Life on Mars" Saison 1 - It's a godawful small affair...

"Life on Mars" est donc la réponse anglaise aux grandes séries conceptuelles américaines ("Lost", "Heroes") et, mon dieu, ne s'en tire pas trop mal, avec son scénario malin, entre paradoxe temporel bien manié et hypothèses réalistes, mais surtout grâce à ce mélange des genres devenu la marque de fabrique de la série TV moderne et intelligente : entre fiction mentale, polar classique, chronique hyperréaliste d'un Manchester archaïque et pauvre, et surtout mélodrame familial, "Life on Mars" ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2008

"Dexter", une série TV ? Pas sûr !

Curieusement, "Dexter" n'a rien d'une série TV et tout d'un film "classique" qui ne se serait pas plié aux contraintes de durée réglementaire : pas de fiction foisonnante, mais une seule et unique intrigue, menée de main de maître avec un scénario très écrit, qui ne laisse pas de place à l'improvisation ; pas de mécanisme répétitif à chaque épisode, mais une progression, certes erratique, le long du fil du récit qui se complexifie ; pas de multiplication de personnages principaux vivant leur vie en parallèle, mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2008

La troisième saison de "Dr. House" : il faut que ça change !

La saison 3 de "Dr. House" pose le problème - inévitable, finalement - de l'épuisement des symptômes exotiques et maladies rarissimes qui puissent servir de défi à la logique du Dr. House, au point que même un néophyte sent rapidement que les scénarios prennent de plus en plus de libertés avec la vérité scientifique... Ce qui fait que, à sa 3ème saison, ayant décrédibilisé son contexte "professionnel", la série rend des points à son modèle de toujours, "les Experts". Ne reste alors plus qu'à investir dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2008

"Les Soprano"... c'est fini !

D'abord... La polémique sur le "final" de la série TV la plus importante de l'histoire (no less !) : certainement un tour de force, un choc, mais qui sert à quoi, si ce n'est de déni que "les Soprano" puissent avoir une fin ? On sort de là douloureusement déçus que David Chase ait finalement préféré "jouer au petit malin" plutôt que de se coltiner franchement avec la mythologie qu'il a créée 8 ans plus tôt. Et ce choix est d'autant plus dommageable qu'il décrédibilise ce qui est certainement la meilleure... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2008

"Big Love - Saison 2" : Attention, chef d'oeuvre !

A sa deuxième saison, voilà que "Big Love" se hisse clairement au pinacle des grandes, des immenses séries TV, tout près des "Sopranos" et de "Six Feet Under", deux autres réussites de HBO... Des "Sopranos", il reprend d'ailleurs le principe extrêmement ambitieux de l'empathie envers des personnages qui nous sont de plus en plus étrangers (dans leur fanatisme religieux, leur obscurantisme, leurs pratiques littéralement "déviantes") et nous restent pourtant étrangement proches - le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :